Lloris "privilégié" d'être en finale mais "le plus dur commence"

Le gardien français Hugo Lloris, capitaine de Tottenham, s'est dit vendredi "privilégié" de pouvoir disputer la finale de Ligue des champions contre Liverpool, tout en mettant en garde ses partenaires: "le plus dur arrive" samedi au stade Metropolitano de Madrid.

"Avoir gagné la Coupe du monde avec mon pays est une réussite immense mais cela n'aurait pas été possible sans l'aide de mes partenaires. Et de la même manière, cette finale de Ligue des champions n'aurait pas pu se produire sans mes équipiers. Je me sens très privilégié", a déclaré le portier de l'équipe de France.

"Mais le plus dur commence: c'est le match de demain (samedi). Nous devons faire tout notre possible pour l'emporter et imprimer notre marque dans l'histoire de la Ligue des champions. Voilà notre motivation", a-t-il ajouté.

Onze mois après le sacre des Bleus à la Coupe du monde 2018, Lloris peut rêver d'une consécration européenne avec Tottenham samedi soir (21h00/19h00 GMT), à condition de dompter Liverpool, finaliste l'an dernier face au Real Madrid (3-1).

"Je ne pense pas que la tactique aura un impact demain (samedi). Je pense que l'équipe qui en voudra le plus sera la plus proche de la victoire", a prévenu le gardien et capitaine des "Spurs", disant s'attendre à un "match fantastique".

"Bien sûr, on ne présente plus l'équipe de Liverpool. S'ils sont en finale, c'est qu'ils le méritent. Mais pour nous, il s'agit d'insuffler la bonne énergie, de prendre du plaisir à être performants, à courir, faire les bons efforts (...). Nous avons eu trois semaines pour nous préparer et je pense que nous sommes prêts à donner notre meilleur", a-t-il conclu.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK