Carrasco reçu 5 sur 5, Mertens se contente d'un nul

Les Diables en C1 : Carrasco déroutant, Mertens très actif (LIVE)
4 images
Les Diables en C1 : Carrasco déroutant, Mertens très actif (LIVE) - © JAVIER SORIANO - AFP

Découvrez ici le programme complet en Ligue des Champions de nos "Diables rouges" et "Diablotins" évoluant dans les principaux championnats étrangers.

Groupe A

Arsenal - PSG (Meunier) : 2-2
-> Revoir les temps forts du match

Le partage du match aller a laissé un goût de frustration dans les rangs parisiens. Cette fois Les joueurs d'Emery seront sans doute contents du résultats (2-2). Thomas Meunier, titulaire suite aux soucis de Serge Aurier, a joué toute la rencontre. Il s'est signalé par quelques centres intéressants.

Comme en septembre, Edinson Cavani a ouvert le score en début de rencontre (18e). Comme au Parc, les quadruples champions de France ont ensuite pris le contrôle de la partie. Mais comme lors de la première journée, les Gunners ont égalisé. Olivier Giroud a calmement transformé un penalty obtenu par Alexis Sanchez juste avant la mi-temps (45e).

En deuxième période, Arsenal a haussé le ton, a mis la pression et a été récompensé. Marco Verratti, bien malchanceux, a marqué contre son camp et a redonné l'avantage aux Gunners après une partie de flipper dans le rectangle (60e). Lucas Moura, qui a aussi frappé la barre sur coup franc, a finalement permis à Paris de ramener un point de son city-trip londonien. Le Brésilien a placé sa tête sur un coup de coin de Ben Arfa et a trompé David Ospina avec la complicité involontaire d'Alex Iwobi (77e).

Au classement, le PSG garde la tête grâce à une meilleure différence de but particulière (1-1 à l'aller).

Groupe B

Naples (Mertens) - Dynamo Kiev : 0-0
-> Le but par but

Naples n'a pas réussi à venir à bout du Dynamo Kiev (0-0). Dries Mertens, une nouvelle fois aligné en pointe, s’est démené pour ses équipiers jusqu'à son remplacement par Giaccherini à 4 minutes de la fin.

Très actif, très mobile, il a tenté de créer les brèches et a multiplié les appels en début de rencontre. Sa débauche d’énergie n’a pas été récompensée. Repositionné sur le flanc après l'entrée au jeu de Manolo Gabbiadini, le Louvaniste a encore essayé de forcer la décision. Sans plus de succès. Naples a dominé mais n'a pas marqué et doit donc se contenter d'un point. A une journée de la fin, tout est encore possible dans ce groupe. Le Napoli mène la danse avec huit points mais Benfica, 8 points, et Besiktas, 7 points, suivent de près.

Groupe C

BORUSSIA M'GLADBACH (T.Hazard) - MANCHESTER CITY (De Bruyne, Kompany) 1-1
-> Revoir les temps forts du match

Manchester City a obtenu ce qu'il était venu chercher : sa qualification pour les huitièmes de finale. Avec la blessure de Vincent Kompany et l’absence "pour raisons privées" de Thorgan Hazard. Il n’y a qu’un Diable sur la pelouse : Kevin De Bruyne. Devant leur fantastique public, les Allemands ont exploité les failles défensives de City et ont frappé les premiers. Lars Stindl s’est baladé sur le flanc droit avant de servir en retrait Raffael. L’avant brésilien a ajusté Bravo d’une jolie frappe (23e).

City était bousculé. KDB a tenté de trouver les décalages pour ses équipiers. Sur un de ces services, Gündogan s’est heurté à Yann Sommer (34e). Bravo s’est lui employé sur une tentative d’Oscar Wendt (38e). Dans les arrêts de jeu de la première période, le Diable rouge s’est isolé dans le dos de la défense avant d’offrir l’égalisation à David Silva (45e+1). Un but (logiquement) annulé de Sterling, et une exclusion (Stindl et Fernadinho) de chaque côté ont " animé " le quatrième quart d’heure. La suite de la rencontre a été plus débridée mais plus rien n’a été marqué. Le Diable Rouge s'est encore illustré avec une belle frappe des 20 mètres détournée par le gardien Sommer (66e).

20H45 : CELTIC GLASGOW (Boyata) - FC Barcelone 0-2
->Le but par but

Le Barça, battu par City lors de la journée précédente, a repris sa marche en avant à Glasgow. Lionel Messi, auteur d’un doublé, a validé la quatrième victoire en cinq matches des Catalans.

Dedryck Boyata, qui se disait à nouveau à 100% la semaine dernière et titulaire ce week-end, n'était pas présent sur le feuille de match. Jozo Šimunović lui a été préféré. 

Le Barça et City se qualifient pour les huitièmes de finale.

Groupe D

ATLETICO MADRID (Carrasco) - PSV Eindhoven :  2-0
-> Le but par but

Cinq matches, cinq victoires, l’Atletico a continué son sans-faute dans le groupe D. Dominateurs, les Colchoneros ont su faire preuve de patience avant de trouver l’ouverture. Kevin Gameiro a galvaudé un caviar de Yannick Carrasco (7e). Très présent l’ancien monégasque a étalé sa technique avec un dribble phénoménal sur Santiago Arias. Kevin Gameiro (55e) et Antoine Griezmann (66e), ses compères de l’attaque, ont finalement fait la différence après la pause

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK