La Roma, avec 2 buts de Nainggolan, bat Liverpool mais ce sont les Reds qui vont en finale

Radja Nainggolan ne disputera pas la finale de la C1 cette saison
5 images
Radja Nainggolan ne disputera pas la finale de la C1 cette saison - © ALBERTO PIZZOLI - AFP

Battus 5-2 à Liverpool en demi-finales aller de la Ligue des Champions, Radja Nainggolan et l’AS Roma n’ont pas réussi à renverser la situation au retour. Ils se sont imposés 4-2 à la maison, notamment grâce à deux buts du Ninja belge en fin de match, mais c’est bien Liverpool qui rejoint le Real Madrid en finale de la plus prestigieuse compétition européenne !

Le résumé :

Le fait d'avoir déjà renversé le Barça en quarts de finale sur un score qui leur offrirait la finale (3-0 après une défaite 4-1 au Camp Nou) donne l’espoir aux Giallorossi de renverser la situation et laisse penser que le 5-2 du match aller n'est pas rédhibitoire.

Mais les Romains reçoivent un coup sur la tête dès la 9ème minute. A la base du premier goal de la soirée, il y a une grossière erreur de Radja Nainggolan dont une passe approximative au milieu de terrain profite à Firmino qui se projette à la vitesse de la lumière vers l’avant avant d’isoler Sadio Mané qui ne loupe pas l’occasion d’ouvrir le score dans un Stade Olympique des grands soirs (0-1).

Pour la première fois cette saison en Ligue des Champions, la Roma encaisse un but à domicile. Liverpool parvient à marquer là où des clubs du calibre de l'Atlético Madrid, de Chelsea ou de Barcelone se sont cassés les dents.

Le match est lancé et l’AS Roma revient rapidement à la hauteur des Reds grâce à un but gag au quart d’heure. Sur un dégagement de Dejan Lovren, le ballon atterrit sur la tête de James Milner qui propulse le cuir dans son propre but (1-1).  

Dix minutes plus tard, les Reds reprennent cependant l’avance sur un coup de coin bien mal négocié par les joueurs de la Roma et notamment par Edin Dzeko qui remet le ballon vers son gardien mais sur la trajectoire, il y a Georginio Wijnaldum qui trompe Alisson d’un coup de tête rageur (1-2). C’est le tout premier but du médian international néerlandais en Ligue des Champions.

La Roma KO ? Pas encore. Elle tente de renverser une situation plus que compromise mais, dans cette première période, la réussite lui tourne le dos, à l’image du tir à la 34ème minute de Stephan El Shaarawy dévié par Milner sur le poteau du but défendu par Loris Karius, toujours préféré à Simon Mignolet.

1-2 au repos. La Roma doit inscrire 4 buts sans en encaisser en deuxième mi-temps pour aller à la … prolongation. Pour y parvenir, il faut vite trouver le chemin des filets et c’est ce que fait l’incontournable avant bosnien Edin Dzeko qui rétablit l’égalité à la 52ème minute (2-2).

La fin de match est étonnante. A la 86ème minute, Radja Nainggolan, sur un tir à distance, donne l'avance aux Romains. Enfin, dans les arrêts de jeu, le Ninja belge marque un deuxième but sur pénalty. Mais c'est trop tard ... Nainggolan permet à la Roma de s’imposer 4-2 mais ne permet pas à l'équipe italienne de se qualifier.

L’AS Roma n’a donc finalement pas réussi à réitérer l’exploit réalisé face au Barça. C’est donc Liverpool qui défiera le Real Madrid en finale de la Ligue des Champions le 26 mai prochain à Kiev. Il s’agira de la 3ème finale d’affilée pour les Madrilènes et la première depuis 2007 pour les Reds.