Kums : "L'hymne de la C1 reste un moment spécial"

Kums : "L'hymne de la C1 reste un moment spécial"
Kums : "L'hymne de la C1 reste un moment spécial" - © JASPER JACOBS - BELGA

La Gantoise disputera une rencontre capitale en vue d'une qualification pour les 1/8e de finale de la Ligue des Champions mercredi soir face au Zénith Saint-Pétersbourg à la Ghelamco Arena de Gand. Pour faire la différence dans cette partie, les Gantois pourront compter sur leur capitaine Sven Kums. "Quand j'étais gamin, je regardais ce genre de rencontre et maintenant j'en fais partie. L'hymne de la Ligue des Champions reste toujours un moment spécial. Demain, ça aura encore plus d'effet au vu de l'enjeu du match", a déclaré Kums mardi à la Ghelamco Arena.

Sven Kums est indéniablement devenu l'une des pièces maîtresses sur l'échiquier de son entraîneur Hein Vanhaezebrouck. Après avoir grandement contribué au titre de champion de Belgique des Buffalos, le milieu défensif de La Gantoise a cette saison déjà inscrit 10 buts et délivré 8 passes décisives en 25 rencontres toutes compétitions confondues. En Ligue des Champions, Kums en est à 1 but pour deux passes décisives. A la veille du duel face au Zénith, le capitaine des Buffalos préface la rencontre. "C'est pour ce genre de match que l'on joue au football. Des rencontres pareilles, on veut en disputer un maximum. Tout le monde est motivé et prêt à les défier demain soir", a déclaré Kums en conférence de presse mardi.

La Gantoise affrontera une équipe russe quelque peu déforcée qui devra se passer de Igor Smolnikov et Hulk, blessés. Axel Witsel sera, pour sa part, suspendu pour cette rencontre. "Nous avons parlé de la blessure de Hulk à l'entraînement car c'est un joueur important. Mais même sans lui, il y a encore beaucoup de qualités dans leur groupe. Des absences signifient que d'autres joueurs en profiteront pour prouver leur potentiel".

Sven Kums s'est ensuite exprimé sur la menace terroriste qui persiste au sein de nos frontières. "Ça n'aura aucune influence sur la rencontre et sur le jeu. Nous avons déjà joué dans de telles circonstances. Je ne pense également pas que nos supporters se déplaceront au stade avec la peur au ventre", a conclu Kums.

Belga

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK