Kums en défense au Bayern, la titularisation surprise tourne au fiasco

Kums face au Bayern, la titularisation surprise tourne au fiasco
Kums face au Bayern, la titularisation surprise tourne au fiasco - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Sven Kums a connu une bien triste soirée pour le retour d'Anderlecht en Ligue des Champions. Il n'est resté qu'une dizaine de minutes sur la pelouse de l'Allianz Arena.

Renvoyé en tribunes ce week-end pour la réception de Lokeren en championnat, le N.20 du Sporting est cette fois titulaire. Privé de la présence physique de Kara Mbodji, René Weiler décide d'intégrer Kums dans l'axe de la défense entre Olivier Deschacht et Uros Spajic. 

Cette place dans le onze de base qui ressemblait à un cadeau empoisonné. Cela s'est rapidement vérifié.

Avant le coup d'envoi, l'entraîneur suisse a expliqué son choix. Selon lui, Kums possède les qualités (vista, expérience, technique, placement) pour évoluer en défense centrale. Mais l'ancien Soulier d'Or n'a pas les réflexes d'un défenseur et il se fait surprendre sur une longue ouverture de Corentin Tolisso. Dépassé par Robert Lewandowski, le joueur du Sporting accroche l'attaquant polonais dans le rectangle. La faute est flagrante. Penalty, carte rouge et 1-0, la triple sanction tombe.

Kums quitte la pelouse tête basse. Il passe devant le banc sans un regard pour Weiler qui reste assis.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

Recevoir