Il y a 20 ans, ManU remportait la Champions League après un incroyable renversement

On le voit bien cette année en Champions League, un match n'est terminé qu'au coup de sifflet final. Le 26 mai 1999, en finale de la plus prestigieuse des coupes européennes, Manchester United a parfaitement démontré cet adage. Mené 1-0, sous la canicule de Barcelone, les Mancuniens y ont cru jusqu'au bout et ont renversé la tendance dans les arrêts de jeu. Un succès historique pour les hommes de Sir Alex Ferguson qui ont réalisé un incroyable triplé cette saison-là mais surtout remportait la C1 pour la première fois en 30 ans.

Après seulement six minutes de jeu, le coup franc de Mario Basler ne laisse aucune chance à Peter Schmeichel. Les Red Devils sont mal embarqués. Ils vont néanmoins dominer le reste de la première période mais les tirs de Dwight Yorke et Andy Cole ne rentrent pas. En deuxième mi-temps, le Bayern Munich se crée les plus belles occasions en contre-attaque. Les Bavarois profitent des espaces laissés dans la défense mancunienne mais se heurtent plusieurs fois à Schmeichel qui maintient ses coéquipiers dans la rencontre. Et quand le portier danois est battu, c'est le cadre de son but qui lui vient en aide. D'abord, sur un subtil lobe de Mehmet Scholl, puis sur la reprise acrobatique de Carsten Jancker

Manchester n'y est pas et personne ne voit comment les Red Devils peuvent empêcher les Bavarois de remporter leur 4e C1 après le triplé de 1974, 1975 et 1976. Mais, alors que le temps réglementaire est écoulé, le Bayern va passer du rêve au cauchemar. D'abord à la 91e, par Teddy Sheringham, bien placé dans le petit rectangle pour dévier le ballon dans le but après un coup de coin mal dégagé par la défense. Deux minutes plus tard, c'est le supersub Ole Gunnar Solskjaer qui envoie le ballon dans les cages d'Oliver Kahn après un nouveau coup de coin.

Deux buts en deux minutes qui ont permis à Manchester United de remporter sa première C1 depuis la saison 1967-1968. Une abnégation et un jusqu'au boutisme que Liverpool et Tottenham ont également démontré en demi-finale cette saison face à Barcelone et l'Ajax Amsterdam.

Les Compos : 

Manchester United : Schmeichel, G. Neville, Johnsen, Stam, Irwin, Giggs, Beckham, Butt, Blomqvist (67e, Sheringham), Yorke, A. Cole (81e, Solskjaer)

Bayern Munich : Kahn, Matthäus (80e, Finke), Babbel, Linke, Kuffour, Tarnat, Effenberg, Jeremies, Basler (90e, Salihamidzic), Jancker, Zickler (71e, Scholl)

Buts : 6e Basler (0-1), 91e Sheringham (1-1), 93e Solskjaer (1-2)

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK