Fierté chez les Genkois : "On n'a pas été ridicule, on a fait peur à Liverpool"

On craignait une dégelée, Genk a limité la casse à Anfield, se créant même une possibilité de 1-2 dans la foulée du but de Samatta et une autre de 2-2 après le but de Liverpool. Il y avait beaucoup de fierté chez les Genkois à la fin du match.

"Nous pouvons être fiers de ce qu’on a montré. Fiers aussi de la mentalité affichée durant ce match. Quand on veut réaliser de grandes choses, on peut… même si nous n’avons pas pris de point. On n’a pas été ridicule, loin de là. On a montré une grosse envie, on a mis de l’agressivité. Quand on a eu le ballon, on a essayé de leur faire mal. Il y a beaucoup de positif à retenir. J’espère que ce match peut servir de déclic pour enfin lancer notre saison. Jouer à Anfield, c’est magnifique, d’autant que j’espérais jouer Liverpool. On a énormément appris. J’ai essayé de profiter du moment, sans trop leur casser les pieds. Je leur faisais des petites blagues", a détaillé Sébastien Dewaest, capitaine du KRC, à notre micro.

Des propos confirmés par son équipier Dieumerci Ndongala : "On avait à cœur de bien réagir après la défaite contre Eupen. On a vu un bon Genk, on a fait peur à Liverpool par moments. C’est une grande fierté car il s’agit d’une des meilleures équipes du monde en ce moment. Vu qu’on était bien organisé, on s’est dit à la pause qu’il y avait moyen de faire quelque chose."

Les Genkois ont effectivement joué avec une très bonne mentalité et beaucoup d’implication... comme souvent en Europe. C’est en Belgique que Genk doit apprendre à devenir régulier. Une défaite 2-0 à Eupen et 2-1 à Liverpool n’ont pas exactement la même saveur.

"On doit prendre cette défaite comme une bonne motivation pour la suite. On doit surtout réagir en championnat car on alterne le bon et le moins bon. On sait que notre problème n’est pas un souci de qualité. On manque surtout parfois d’un peu de mentalité, d’envie. Pour un match de Champions League, pas besoin de se motiver, ça vient tout seul. En championnat, il faut qu’on commence à faire une série. Tout va alors s’enchainer, c’est ce qui nous fait défaut cette saison", a conclu Ndongala.

Dimanche, Genk accueillera La Gantoise pour le compte de la 15e journée de Pro League.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK