Domenech attaque Gasperini mais est vite recadré par un journaliste italien

Raymond Domenech
Raymond Domenech - © NICOLAS TUCAT - AFP

Raymond Domenech n'a pas perdu l'occasion de s'illustrer mercredi soir après la qualification du Paris Saint-Germain pour la demi-finale de Ligue des Champions. L'ancien sélectionneur des Bleus, désormais président du syndicat des entraîneurs français, ne s'est en effet pas contenté de féliciter les Parisiens pour leur victoire mais s'en est pris à l'Atalanta - comme il l'avait d'ailleurs fait après le tirage au sort - et en particulier à son entraîneur Gian Piero Gasperini sur Twitter.

"Bravo au PSG pour cette belle émotion et merci à Gasparini (Sic!) pour ses changements de fin de match. Comme quoi la légende des entraîneurs italiens grands tacticiens sur ce match reste une légende. Tuchel a eu plus de réussite."

Domenech, qui ne rate pas une occasion pour s'en prendre aux Italiens, pointe ici le doigt sur les deux derniers remplacements des Bergamasques qui ont fait monter Timothy Castagne et le jeune Jacopo Riva à huit minutes du terme. Deux changements qui ont selon lui précipité la chute de l'Atalanta dans les arrêts de jeu de la rencontre.

Les réactions italiennes n'ont pas tardé à arriver. Le journaliste de Sky Sport Paolo Condò a remis Domenech a sa place de manière plus respectueuse. "La France a produit de grands entraîneurs ces 40 dernières années. De Hidalgo à Deschamps, en passant par Jacquet et Lemerre avant d'arriver à l'extraordinaire Zidane aujourd'hui. Heureusement pour nous, aucun d'eux n'était sur le banc de l'équipe de France en 2006."

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK