Deux buts de Lukaku, un penalty à la 94ème : Manchester United élimine le PSG de la Champions League !

Battu 0-2 à l'aller, Manchester United s'est imposé 1-3 face au PSG au Parc des Princes ce mercredi soir et se qualifie donc pour les quarts de finale de la Champions League.

Auteur d'un doublé, Romelu Lukaku a entretenu la flamme de l'espoir côté mancunien avant un penalty converti par Marcus Rashford dans les arrêts de jeu de la rencontre, alors que Thomas Meunier a disputé les vingt dernières minutes de la rencontre et dynamité le flanc droit parisien... sans succès.

Bis repetita... Le PSG a donc succombé à une nouvelle remontada : le 8 mars 2017, il y a deux ans, Paris avait été éjecté au stade des huitièmes de finale, écrasé 6-1 à Barcelone au retour, alors que le Barça s'était incliné 4-0 à l'aller.

Au lieu de la promenade de santé attendue, le Parc des Princes s'est transformé pour le PSG en montagne russe. Les deux buts surprenants de Romelu Lukaku, inscrits d'entrée de jeu (2', 30'), ont longtemps plongé Paris dans l'angoisse d'une nouvelle remontada malgré le but de Juan Bernat (12')... Mais la sidération était totale quand l'arbitre a fait appel à l'assistance vidéo pour accorder un penalty dans les derniers instants (94').

Marcus Rashford, trop heureux de voir sanctionnée la main de Presnel Kimpembe dans sa surface, ne s'est pas manqué pour devenir le nouveau Sergi Roberto, l'auteur du fameux sixième but du FC Barcelone lors du maudit huitième de finale retour en 2017 !

Malgré la victoire éclatante du match aller (0-2), Paris n'a pas écouté les appels de Kylian Mbappé. La "peur" d'une nouvelle remontada, autant que la malédiction des huitièmes de finale, véritable plafond de verre depuis trois saisons, a vaincu l'enthousiasme du coach Thomas Tuchel.

Non, Paris ne retrouve pas le Top 8 continental, et le frisson des printemps européens. Mais l'angoisse d'une fin de saison sans grands enjeux majeurs, hormis la défense de la Coupe de France, tant il domine le championnat de France.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK