Deli : "Nous étions à un pas, il ne fallait pas se louper"

Le Club de Bruges s’est extirpé des tours préliminaires pour se hisser dans les poules de la Ligue des Champions. Un bel exploit qui permet à la Belgique de compter deux représentants en C1. Une première depuis quatorze ans. Simon Deli, le solide défenseur du FCB, savoure.

"C’est immense, c’est une belle qualification. Cela n’a pas été facile. Nous nous sommes battus comme des guerriers et au bout nous avons cette qualification. Ça a été un combat physique dès le début face à une équipe très athlétique. Ils nous avaient déjà causé pas mal de problèmes au match aller. Nous avons su développer notre jeu. Surtout en première mi-temps. Après, nous marquons le premier but et ça nous libère un peu. Leur égalisation nous a mis un peu de pression mais nous sommes restes calmes et nous avons marqué ce deuxième but qui nous propulse en Champions League", raconte Simon Deli qui a connu un match contrasté avec un sauvetage sur la ligne et une perte de balle qui amène l’égalisation.

Pour valider son ticket, Bruges a dû se défaire du Dynamo Kiev puis du LASK Linz. Deux tours, quatre rencontres, un parcours pas évident que les hommes de Clement ont bien négocié. "Le plus difficile, c’était ce match. Nous étions à un pas, il ne fallait pas se louper. Nous nous sommes bien battus et nous avons réalisé ce qu’il fallait. C’était l’objectif, de ramener le plus de représentants belges en C1 pour faire respecter le football belge. C’est une bonne chose pour l’avenir. C’est vraiment fantastique. On va profiter de cette vitrine pour se montrer."
 

Mata : "Personne n'y croyait. On l'a fait"

Le tirage au sort de la phase de groupe aura lieu ce jeudi, l’Ivoirien, débarqué du Slavia Prague cet été, "Nous sommes préparés à affronter toutes les équipes. Nous n’allons pas choisir nos adversaires. Personnellement, j’aimerais jouer avec toutes les grandes équipes présentes mais je n’ai pas de préférence. C’est un rêve d’enfant qui se réalise. Tout jeune, je rêvais de jouer la Champions League. Ce soir, je suis qualifié. On va jouer cette compétition avec beaucoup de joie. On va prendre beaucoup de plaisir et puis on espère aller loin".

"La Champions League, c'est le haut niveau. C'est là où toutes les grandes stars sont présentes", complète Clinton Mata. "Si on peut tirer un gros (club), tant mieux. Gamin, j'étais plus fan du Real Madrid. Mais le plus important pour moi, c'est d'y être. C'est un rêve qui se réalise. Personne n'y croyait je pense. On rentre dans l'histoire. On l'a fait", conclut le back droit du Club.
 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK