Cristiano Ronaldo et LeBron James : deux machines, un même constructeur

Lebron James et Cristiano Ronaldo
4 images
Lebron James et Cristiano Ronaldo - © Tous droits réservés

Cristiano Ronaldo en Ligue des Champions, LeBron James en NBA, ces deux joueurs se sont imposés comme les patrons des compétitions auxquelles ils participent. Alors oui, la légitimité de CR7 comme étant le meilleur joueur au monde dans sa discipline est plus contestée que celle de James, en raison de l’existence d’un génie argentin nommé Lionel Messi, mais il n’empêche que de nombreuses similitudes existent entre le footballeur portugais et le basketteur américain.

L’amour du challenge

Tant Cristiano Ronaldo que LeBron James, les deux joueurs ont toujours apprécié les challenges et refusé la facilité. Le Portugais s’est imposé en Premier League avec Manchester United en remportant 9 trophées dont une Ligue des Champions. Il décide ensuite de rejoindre son plus grand concurrent, Lionel Messi, dans le championnat espagnol en signant avec le Real Madrid. Club avec lequel il a remporté 15 trophées dont 4 Ligues des Champions. Enfin, il décide à la surprise générale de quitter le Real Madrid, alors sur une série de succès européens, pour rejoindre la Juventus de Turin. Sans oublier son titre de champion d’Europe avec le Portugal en 2016. Bref le Portugais a gagné partout où il est passé.

L’histoire de LeBron James n’est pas moins belle. Drafté par les Cavaliers de Cleveland, ville située à seulement 60 kms de Akron d’où est originaire LeBron. C’est avec cette franchise qu’il sera élu MVP (Most Valuable Player) pour la première fois de sa carrière. Il quitte ensuite Cleveland pour Miami et ses paillettes en 2010, avec qui il sera champion de NBA à deux reprises et élu MVP à trois reprises. Après ces succès, le "King" décide de revenir à Cleveland pour enfin rapporter le titre tant attendu à sa ville de cœur. Un titre qu’il finira par remporter en 2016. Le premier de l’histoire de la franchise qui plus est. Tout comme Ronaldo, il décide lui aussi, à 34 ans, de relever un dernier défi : celui en cours avec les Los Angeles Lakers, une équipe qui n’a plus été en playoffs depuis 2013.

Le plaisir d’être dos-au-mur

Tous les deux aiment être dans la posture de la bête blessée : ils aiment la difficulté, ils en raffolent même. Ils ont même besoin de cette obligation de résultat pour sortir de grosses performances. Ronaldo l’a prouvé en mettant des triplés lors de matches retours après avoir perdu 2-0 à l’aller face à Wolfsburg (avec le Real en 2016) et l’Atletico par exemple, mardi soir.

LeBron James aussi, lors de la finale historique avec Cleveland en 2016. Dos-au-mur à 3-1 face aux Golden State Warriors, les Cavaliers menés par James vont enchaîner 3 victoires pour remporter la série 3-4. Avant cet exploit, jamais une équipe n'avait remonté un tel retard dans l’histoire des finales NBA. Autant dire que les deux joueurs répondent très souvent présents lorsqu’ils sont attendus.

Le charisme

Un charisme parfois associé à de l’arrogance, à juste titre sans doute, mais qui fait partie intégrante de leurs personnalités. Certains adorent, d’autres détestent, peu importe pour Ronaldo et James qui n’ont, de toute façon, pas pour objectif de faire l’unanimité.

Inoxydables joueurs

À 34 ans tous les deux, ils sont toujours au top. Collectivement, cette saison est un peu plus compliquée pour LeBron James, mais du point de vue individuel, il continue de sortir des statistiques dignes de son meilleur niveau et donc d’un MVP.

Ronaldo, lui aussi, ne semble pas vieillir et maintient des statistiques exceptionnelles. Deux énormes athlètes obsédés par l’entretien de leurs corps comme s’il s’agissait d’une voiture de course. Pas étonnant, donc, qu’on les compare à des machines.

Leur image : un empire

Et puis enfin, Cristiano Ronaldo et LeBron James sont bien plus que de simples légendes du football et du basketball. Tous deux ont façonné leur image d’une main de maître pour devenir de vraies marques. Ils se sont également lancés dans de nombreux projets extra-sportifs comme une marque de sous-vêtements, des hôtels, voire même un musée pour Ronaldo qui, par ailleurs, avait déjà évoqué, en 2017, son envie de "produire des films et devenir un businessman".

LeBron James pour sa part, produit déjà des séries et autres documentaires, mais en plus de cela, il a fait construire une école dans sa ville d’origine, à Akron, et y a associé un projet social ambitieux (intitulé "I Promise") pour favoriser le développement d’enfants issus de milieux difficiles.

A 34 ans, ils viennent de se lancer, avec la Juventus et les Lakers, dans le dernier challenge de leurs carrières avant sans doute de tirer leurs révérences. Plus que quelques années encore donc, pour profiter de ces deux icônes du sport mondial.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK