Cristiano Ronaldo et la Ligue des Champions: une histoire d'amour aux grandes oreilles

Cristiano Ronaldo et la Ligue des Champions: une histoire d'amour aux grandes oreilles
2 images
Cristiano Ronaldo et la Ligue des Champions: une histoire d'amour aux grandes oreilles - © Tous droits réservés

Il a déjà levé à cinq reprises la Coupe aux grandes oreilles. Mais il n'est pas encore rassasié, et l'a prouvé une nouvelle fois ce mardi contre l'Atlético de Madrid avec un triplé décisif. Cristiano Ronaldo vit depuis plus de dix ans une idylle avec la Ligue des champions, dans laquelle il se sublime ainsi que l'équipe dans laquelle il joue. Et si le joueur divise les amateurs de football, personne ne peut nier sa domination sur cette compétition. Avec des statistiques affolantes à la clé. 

Presque tous les records dans son escarcelle

Si en football, les records individuels ne reflètent pas toujours la réalité des terrains, il y a certains chiffres qui ne trompent pas. Surtout s'ils vont tous dans le même sens, ou qu'ils sont tous en faveur du même joueur. En ce qui concerne CR7, ses records montrent sa polyvalence, son importance, son altruisme aussi - ce qui en étonnera certains - mais encore bien d'autres choses. 

Il est notamment le détenteur du record de buts (125), du nombre de buts inscrits à domicile et à l'extérieur. Il est recordman en phase de groupes mais aussi en phase finale. C'est lui qui a marqué le plus de penalties, de coups francs et de buts de la tête. Il est le meilleur passeur décisif avec 39 assists. C'est également lui qui a inscrit le plus de doublé alors qu'il partage un record avec son rival éternel concernant les triplés, huit pour lui ainsi que pour Leo Messi

Bourreau de l'Atlético et de Griezmann

Si sa prestation de mardi a été saluée par beaucoup, elle a aussi contribué à nourrir un sentiment de frustration déjà bien présent du côté de l'Atlético mais aussi peut être d'Antoine Griezmann. 

Ronaldo contre les Colchoneros, c'est 25 buts en 33 matches. De quoi comprendre le désamour des supporters du club envers CR7 (non pas la manière grossière de l'exprimer). D'autant qu'une bonne partie de ses buts ont été décisifs voire capitaux. Pas un super souvenir dans cette partie de Madrid donc. Contrairement à la partie dans laquelle il est une légende. 

Et un joueur de l'Atlético en particulier a subi les foudres de CR7... Il s'agit du malheureux Antoine Griezmann. Défait quatre fois par un Real Madrid mené par Ronaldo, une fois contre la Juve et aussi par le Portugal en finale de l'Euro 2016, même si on se souvient du scénario et de la moindre implication (blessure) du quintuple ballon d'or dans ce match. 

Le joueur qu'on adore détester

Cristiano Ronaldo se nourrit des critiques et des huées du public. Une nouvelle preuve dans ce double affrontement contre l'Atlético. Après le match perdu à l'aller, CR7 avait réagi au public hostile en montrant de la main qu'il a remporté cinq ligues des champions alors que l'Atlético n'en a jamais gagné. Provocation puérile pour certain, totalement justifiée pour d'autre.
Au match retour il a planté un triplé. Simple, clair et efficace. Il a aussi repris le geste obscène de Diego Simeone, peu classe mais très à propos. 

Il est celui que beaucoup adorent détester. Et qu'on l'aime ou qu'on ne l'aime pas: on ne peut s'empêcher d'en parler.

Malgré ses 34 ans, cela risque de durer encore quelques années. Passionné de football, acharné de travail, il ne semble pas près de raccrocher. 
 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK