Chelsea et Hazard filent en quarts

Didier Drogba, l'ex-enfant chéri de Mourinho et de Chelsea, est mis à l'honneur avant le coup d'envoi. Stamford Bridge n'a pas oublié l'Ivoirien et lui réserve une belle ovation mais la distribution de cadeaux s'arrête-là.

Avec Eden Hazard dans le rôle du détonateur, les Londoniens prennent directement le match en main. Le Diable rouge percute dans l'axe et crée le décalage en écartant pour Oscar. Le Brésilien sert ensuite parfaitement Samuel Eto'o qui ajuste Fernando Muslera. Le chrono du stade indique 4 minutes de jeu, et les Blues sont déjà devant.

Chelsea est serein et continue de maitriser son sujet. Hazard se signale par une frappe du droit, qui finit dans les gants de Muslera (23e), et une grosse activité. Et si John Terry manque une grosse occasion, Gary Cahill, l'autre défenseur central, se montre plus efficace juste avant la pause. Muslera repousse une tête puissante de ... Terry dans les pieds de Cahill qui, en puissance, double l'avantage des Anglais (42e).

La qualification est dans la poche elle ne sera jamais menacée (un seul tir cadré turc en 90 minutes). Le score aurait même pu être plus lourd sans quelques arrêts de Muslera.

A droite ou à gauche, à la création ou à la finition, Eden Hazard a encore été brillant en deuxième période. Et sans un beau réflexe de gardien du Gala, notre compatriote aurait couronné sa prestation d'un joli but. Pratiquement toutes les actions dangereuses des Blues sont passées par ses pieds. Avec une cote de 9,3/10, l'ancien du LOSC a été élu homme du match par WhoScored.com, site spécialisé en statistiques.

Pour son retour à Chelsea, Drogba a été plutôt discret. Après une tentative de bicyclette au-dessus, un clin d'oeil amical a toutefois illustré sa présence à Londres avec un coup-franc qui a fini sa course dans les tribunes... sur une bannière portant son nom (36e). L'Ivoirien a été averti pour un geste défensif près de sa propre surface (58e). Également attendu, le Néerlandais Sneijder est lui resté bien caché tout le match.

Après les éliminations de City et Arsenal, l'Angleterre est assurée d'avoir au moins un représentant au tirage au sort des quarts de finale qui se tiendra ce vendredi au siège de l'UEFA à Nyon (Suisse).

M. Weynants avec AFP

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK