Champions League : un doublé de Lukaku sauve l'Inter et le remet en course pour la qualification

Romelu Lukaku
Romelu Lukaku - © INA FASSBENDER - AFP

Les dixième et onzième buts de la saison de Romelu Lukaku ont sauvé l’Inter de l’élimination en Ligue des Champions mardi soir. Double buteur décisif, le Diable rouge a permis aux Italiens de s’imposer 2-3 contre le Borussia Mönchengladbach et de se relancer dans la course à la qualification dans un groupe B qui reste totalement indécis.

>>> A LIRE AUSSI: Le Real Madrid, battu froidement au Shakhtar Donetsk (2-0), complique son avenir européen

>>> A LIRE AUSSI: Lukaku : "Depuis un an et demi, je joue le meilleur football de ma carrière"

Fondamental avec ses deux buts et son 'sale boulot'

Laissé au repos 80 minutes contre Sassuolo samedi, Lukaku était évidemment de retour pour ce duel décisif en terres allemandes. L’avant-centre belge a constamment pesé sur la défense avec sa force physique et servi régulièrement de point d’appui à ses équipiers.

Après 17 minutes déjà, il jouait parfaitement en pivot pour offrir le ballon à Gagliardini qui décalait à son tour pour Matteo Darmian, auteur du but d’ouverture (0-1, 17e).

Les 'Nerazzurri' ont ensuite eu le tort de ne pas tuer le match avec Lautaro Martinez (33e) avant la réaction violente du Borussia. Samir Handanovic a écarté par trois fois le danger mais n’a pas pu éviter l’égalisation d’Alassane Pléa, oublié par Skriniar (45e+1).

Tout était donc à refaire pour l’Inter qui a dû une nouvelle fois s’appuyer sur un Romelu Lukaku des grands soirs pour se sortir des ennuis. Après son excellent travail en pivot qui a précédé le poteau de Lautaro (63e), Lukaku l’a jouée 'perso' en déplaçant son opposant d’un coup d’épaule avant de lâcher une superbe frappe croisée dans le petit filet (65e).

Huit minutes plus tard, le Diable rouge était à la réception d’un centre de Hakimi pour faire 1-3 avec beaucoup de sang-froid (73e). Ce 4e but en 4 matches de Champions League n’a pas totalement rassuré l’Inter qui est une nouvelle fois parvenu à se mettre en difficulté.

Catastrophe frôlée dans le final

Une perte de balle d’Alexis Sanchez au milieu de terrain a en effet permis à Alassane Plea de faire 2-3 (77e) et de mettre l’Inter sous pression pour les dernières minutes.

Les 'Nerazzurri' ont d’ailleurs frôlé la catastrophe quelques minutes plus tard lorsque Pléa a à nouveau fait trembler les filets (84e). Heureusement pour les Italiens, ce but a été annulé pour un hors-jeu d’un joueur allemand qui couvrait l’angle de vue de Handanovic.

Dans la douleur, l’Inter a finalement obtenu son premier succès européen de la saison. Avec 5 points, l’équipe d’Antonio Conte est toujours 4e de son groupe mais a encore des chances de qualification.

Celle-ci passera nécessairement par une victoire contre le Shakhtar Donetsk (7 points) la semaine prochaine. La qualification sera alors acquise à condition que le Real Madrid (7 points) et le Borussia Mönchengladbach (8 points) ne partagent pas.

Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK