But et assist pour De Bruyne face à Courtois : Man City s'impose au Real Madrid

Un grand De Bruyne au Bernabeu mercredi soir
Un grand De Bruyne au Bernabeu mercredi soir - © JAVIER SORIANO - AFP

Suite des huitièmes de finale aller de la Champions League ce mercredi soir avec ce choc prestigieux entre le Real Madrid et Manchester City. Eden Hazard absent suite à sa blessure à la cheville, Thibaut Courtois et Kevin De Bruyne, avec le brassard de capitaine, étaient eux titulaires. Les deux équipes, légèrement paralysées par l’enjeu, n’ont pas offert un spectacle à la hauteur de l’événement en première période. Les Anglais, menés 1-0 suite à l'ouverture du score d'Isco, se sont finalement imposés. 1-2 : De Bruyne a servi la passe décisive sur le premier but et a ensuite converti un penalty.

Sacrées retrouvailles entre Zidane et son "double" Guardiola, entraîneurs multiples lauréats de la C1, tous deux en quête d'une nouvelle couronne continentale : la bataille tactique a tourné en faveur du Catalan et l'équipe du Français a craqué en fin de match face au jeu intense des Cityzens.

Certes, City a rapidement perdu son défenseur français Aymeric Laporte, qui revenait tout juste d'une grave blessure à un genou et est sorti à la demi-heure de jeu, l'air sombre, en boitant. Mais pour le reste, l'équipe de Guardiola a pris les commandes du jeu. Il a fallu deux sauvetages de Courtois (21e) puis Casemiro (45e+2) pour empêcher le Brésilien Gabriel Jesus d'ouvrir le score. Mahrez, lui, a trop ouvert son pied sur une contre-attaque qui méritait mieux (50e).

Contre le cours du jeu, Isco a pourtant ouvert le score (60e) mais le Real, trop fébrile, a fini par craquer : Gabriel Jesus a égalisé de la tête après une légère poussette non signalée sur le capitaine madrilène Sergio Ramos (78e), lequel a ensuite été exclu en fin de match pour une faute en position de dernier défenseur (86e).

Le but de la victoire a été inscrit sur penalty par Kevin De Bruyne (83e) et voilà le Real, le club aux 13 sacres en C1, menacé d'une deuxième élimination d'affilée dès les huitièmes de finale après son fiasco contre l'Ajax l'an dernier.

C'est un casse-tête pour Zidane et un soulagement pour Guardiola, dont le club fait face à l'épée de Damoclès d'une exclusion des Coupes d'Europe pour deux saisons... Mais il reste le match retour !

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK