Champions League: le Bayern "méritait de gagner" mais Paris a été "plus réaliste"

Joshua Kimmich et Thomas Muller
Joshua Kimmich et Thomas Muller - © CHRISTOF STACHE - AFP

Trente-et-une frappe vers le but dont 14 cadrées contre 7 au total pour le PSG (5 cadrées) : le Bayern Münich pouvait être déçu mercredi soir après sa défaite 2-3 à domicile face au Paris SG en quart de finale aller de Ligue des champions.

"On est frustrés, on méritait de gagner ce match", a réagi le défenseur bavarois Benjamin Pavard au micro de RMC Sport après la rencontre. "On a eu la possession, on a plus tiré au but, mais il nous a manqué l'efficacité. Les Parisiens ont été très réalistes, ils ont peut-être eu quatre ou cinq tirs, ils ont marqué trois fois. Nous on a dû tirer 30 ou 31 fois..."

►►► À lire aussi :  Champions League : "On leur a fait mal sur nos points forts", savoure Mbappé

Pour Thomas Müller, c'est aussi l'amertume qui prédomine sur la satisfaction d'avoir créé autant d'occasions. "On peut toujours discuter des buts que nous avons encaissé, mais notre jeu c'est de marquer. Si on gagne 5-3 ou 6-3, ce n'est plus la même histoire. Et maintenant il va nous falloir courir derrière ce retard, c'est clair. Nous n'avons pas concédé beaucoup d'occasions, je crois que Manu (Neuer) n'a eu qu'un ou deux arrêts à faire. Mais si nous avions eu cet instinct de tueur, on aurait vu un autre match. Oui, sur les buts de Paris, on n'est pas super bien, mais notre jeu c'est de marquer plus que l'adversaire et nous avons laissé filer beaucoup trop de grosses occasions".

L'entraîneur du Bayern Munich Hansi Flick, préfère quant à lui voir le verre à moitié plein. "Notre adversaire a peu d'occasions et marque trois buts, nous avons énormément d'occasions et nous n'en marquons que deux. Avec nos occasions, et même en encaissant trois buts, nous pouvions faire un très bon résultat. Mais je suis très content de la manière. On n'aime pas perdre, mais quand on perd en jouant comme ça, on peut dire que c'était bien. Pendant 90 minutes mes joueurs n'ont jamais baissé les bras, ils ont montré une grande qualité. Pour le retour, l'effectif se réduit de plus en plus (deux joueurs sortis sur blessure mercredi)."

 

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK