Champions League : le Shakhtar Donetsk renverse Genk et prend une option avant le match retour (1-2)

Genk recevait les Ukrainiens du Shakhtar Donetsk ce mardi soir au troisième tour préliminaire aller de la Ligue des Champions. Alors qu’ils menaient au score, les Limbourgeois se sont inclinés 1-2 et voient donc la Champions League s’éloigner. L’inévitable Paul Onuachu avait donné l’avantage au Racing Genk de la tête en fin de première mi-temps (1-0, 40’). Tete a ensuite égalisé sur penalty (1-1, 63’) avant qu’Alan Patrick ne mette fin aux espoirs des Limbourgeois (1-2, 83’).

Le résumé de la rencontre :

Le premier quart d’heure de la rencontre est à l’avantage des Ukrainiens qui ont le pied sur le ballon. Néanmoins, les joueurs de Roberto De Zerbi ne parviennent pas à se montrer dangereux. Contrairement aux dernières semaines (8 buts encaissés en 3 matches), le Racing Genk est bien en place et se montre solide défensivement.

Il faut attendre la 25e minute pour voir la première occasion du Shakhtar. Sur un centre à ras de sol de Dodo, Solomon frappe mais Vandevoordt est attentif et détourne le ballon en corner.

Timides jusqu’ici, les Limbourgeois vont ouvrir le score sur leur première véritable occasion ! Le Japonais Ito adresse un superbe centre pour le colosse Onuachu qui s’impose dans les airs et trompe Trubin de la tête (1-0, 40’). Un but contre le cours du jeu qui fait les affaires de Genk avant la pause.

Les Limbourgeois craquent en deuxième période

Les Ukrainiens se font plus pressants au retour des vestiaires. Pedrinho puis Marco Antonio tentent leur chance mais manquent la cible. Peu après l’heure de jeu, les visiteurs égalisent sur penalty via Tete après une faute de Daniel Munoz sur Pedrinho dans la surface (1-1, 63’).

La tension est palpable à l’approche de la fin de la partie. Les esprits s’échauffent. Marlon aurait d’ailleurs pu être exclu pour avoir donné un gros coup de coude au visage d’Ito, il n’obtient finalement qu’un carton jaune.

Piqué au vif, le Japonais récupère le ballon côté droit quelques minutes plus tard, s’avance et envoie une bonne frappe repoussée par le gardien adverse. Sur l’action suivante, Marlos reçoit un excellent ballon dans la surface et centre en un temps pour Alan Patrick qui marque dans le but vide (1-2, 83').

Le score ne bougera plus malgré les derniers assauts limbourgeois, cruelle défaite pour le Racing Genk. Le match retour aura lieu mardi prochain en Ukraine au Stade Olympique de Kiev.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK