Bruges – PSG : un Paris "fantomatique" en Une de L’Équipe, la presse belge enthousiaste

Le public français ou du moins Parisien salivait déjà à l’idée de voir le trio Messi-Mbappé-Neymar déferler sur la scène européenne. Jeudi, au lendemain du partage 1-1 entre le PSG et Bruges, la presse française est déçue et rapporte un enthousiasme en berne.

Après ce genre de matches, les yeux sont évidemment tournés vers la première page de L’Equipe. Souvent tranchant et judicieux dans ses analyses d’après-match, le principal quotidien sportif du pays placarde sa Une de l’adjectif "Fantomatique" pour définir un Paris Saint-Germain qui n’avait pas vraiment la cote du côté du Jan Breydel Stadium.

"Une blague, on espère", ajoute le quotidien dans ses pages internes au moment de décortiquer une soirée belge qui n’aura pas fait rire – pour une fois - outre-Quiévrain.


►►► À lire aussi : FC Bruges – PSG : ils étaient venus pour Leo Messi, ils ont vu Charles De Ketelaere

►►► À lire aussi : PSG-Bruges – Pochettino : "Le problème, ce n’est pas le travail défensif de nos attaquants"


Au moment de noter son trio magique, L’Equipe est lucide. "Les attentes étaient immenses et ce matin la déception est à la hauteur." Pas étonnant que le Français et l’Argentin récoltent un 5/10 dans leur bulletin et que le Brésilien se prend un 4 dans les dents. Des notes en ligne avec la moyenne attribuée à l’ensemble de leurs équipiers (4,6/10).

Si le jugement est sévère, les excuses ne manquent pas avec un trio "pas encore à 100% physiquement" et qui "a besoin de temps" pour accorder ses violons. Une constatation qui n’empêche pas de relever le manque criant d’idées et les soucis émergent sur l’équilibre collectif de l’équipe.

Seul autre quotidien français à évoquer cette rencontre européenne sur sa première page, Le Parisien constate que Paris "a raté son entrée" en Ligue des Champions. Le quotidien de la capitale reste lui aussi sur sa faim parlant de "Galactiques qui ont fait Pshitt" et d’un "trio MNM qui ne répond pas".

En Catalogne, les débuts européens de Messi ont également suscité la réaction des quotidiens Mundo Deportivo et Sport. Pour le premier "Messi ne suffit pas pour gagner". Pour le second, le "trident du PSG a commencé (l’aventure européenne) du mauvais pied".

3 images
La première page de L’Equipe avec des Parisiens déçus © L’Equipe

L' "exploit" du Club de Bruges souligné par la presse belge

3 images
Quotidiens flamands © Belga

La presse belge – et tout particulièrement au Nord du pays – s’est de son côté enthousiasmée pour le point conquis par le Club de Bruges. Le Nieuwsblad, le Belang Van Limburg, la Gazet van Antwerpen et le Standaard parlent ouvertement d’un "exploit" en première page.

Pour Het Nieuwsblad, il y a tout compte fait "beacoup de vie dans le groupe de la mort". Pour le quotidien flamand, "ce PSG-là ne gagnera pas la Champions League" alors que "Bruges peut construire sur ce point plus que mérité".

Dans les colonnes de Het Laatste Nieuws, on célèbre un Club de Bruges "grandiose et magnifique" : "C’est la plus belle carte de visite que le football belge pouvait souhaiter", se réjouit le quotidien après avoir vu le Club stopper Messi, Mbappé et Neymar "devant les yeux de l’univers".

HLN souligne d’ailleurs la prestation "de classe mondiale" de Charles De Ketelaere en rappelant bien ses initiales, plus en vue que celles du trio Messi-Neymar-Mbappé. "MNM ? C’est CDK"

Au sud du pays, la Dernière Heure célèbre des Bruges qui ont mis plus de cœur et de kilomètres dans la bataille que les Parisiens. Ainsi les Blauw en Zwart rentrent à la maison avec "un point et presque des regrets".

Enfin pour Sudpresse, c’est "l’énorme esprit d’entreprise et la combativité de pitbulls" des Brugeois qui a fait la différence.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK