Bruges – PSG – Omar Da Fonseca : "Messi a besoin d’un autre type de possession et de maîtrise" pour briller

La première titularisation de Lionel Messi avec le Paris Saint-Germain n’a pas débouché sur le feu d’artifice que les fans parisiens attendaient mercredi face au Club de Bruges en Champions League. Malgré un trident de rêve avec Neymar et Mbappé, la production offensive du PSG a laissé à désirer.

Une performance médiocre passée au peigne fin par les nombreux journalistes présents sur place. En tribune de presse, le consultant de BeIn Sports Omar Da Fonseca est également déçu de cette première sortie européenne parisien. Fan inconditionnel de Messi – il ne s’en cache pas – l’ancien attaquant argentin du PSG (de Tours et de Monaco aussi notamment) est revenu sur la mauvaise soirée du PSG et de la Pulga à notre micro.

"On a vu un PSG en souffrance, un PSG qui n’a pas construit. La plupart des joueurs qu’on connaît qui sont d’un niveau d’excellence ont été plutôt en dessous", a-t-il d’abord noté avant de focaliser son analyse sur Messi.

"Messi a besoin que la possession de balle de son équipe et la maîtrise du jeu soient assez importantes. Ce n’est pas lui qui va développer les courses et créer des espaces d’un point de vue athlétique. On le voit donc s’excentrer, s’effacer, "réfléchir" comme je dis toujours."


►►► À lire aussi : PSG-Bruges – Pochettino : "Le problème, ce n’est pas le travail défensif de nos attaquants"

►►► À lire aussi : Bruges – PSG : un Paris "fantomatique" en Une de L’Équipe, la presse belge enthousiaste


 

Da Fonseca : "Le PSG va être obligé de résoudre un dilemme"

Pour Da Fonseca, ce sont les difficultés dans l’entrejeu parisien qui ont enrayé le jeu des Français. "Wijnaldum et Paredes ont été inexistants. S’il veut jouer avec ces trois attaquants devant, le PSG doit avoir des milieux de terrain avec une certaine tenue de balle, une certaine conception du football. On ne leur demande pas d’être Iniesta ou Xavi mais il faut autre chose…", a déploré le consultant, conscient qu' "avec le retour Verratti", la situation devrait s’améliorer.

Da Fonseca n’en démord d’ailleurs pas et tape sur le clou de "l’équilibre" de l’équipe qui devra être assuré avant tout par les médians. "Le PSG va être obligé de résoudre un dilemme. On l’a vu. Quand il y a une perte de balle, Neymar, Mbappé et Messi doivent prendre un taxi pour revenir. Cela va être un handicap à un moment donné. Ce que Paredes peut amener au niveau du contact, des duels est fondamental. Généralement, il gère mais ce soir, il était en dessous dans ce domaine-là."

L’Argentin a tout de même terminé son raisonnement par une note positive."Lorsque Paris va être rodé, ça ira mieux. Ce soir, il manquait la méthode. Il y a eu des initiatives individuelles mais peu de repères."

"Dignité et grandeur" brugeoises pour mettre Paris en difficulté

Da Fonseca a enfin tiré son chapeau au Club de Bruges, une formation belge qui l’a particulièrement séduit. "On a été très agréablement surpris de voir une équipe ambitieuse et courageuse. Bruges a grandi le football. Beaucoup d’équipes se mettent en position d’infériorité face au Paris Saint-Germain car elles sont inférieures. Je trouve qu’il y a une dignité, de la grandeur de ne pas se contenter de neutraliser l’adversaire mais de le mettre en difficulté. Le public est dans l’euphorie et dans l’effervescence car il peut être plus que satisfait."


►►► À lire aussi : Da Fonseca sur De Ketelaere : "Il est très bon, j’ai vu chez lui beaucoup de justesse technique"


 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK