Anderlecht balayé par le PSG d'Ibrahimovic : 0-5 !

Kaminski et Ibrahimovic
4 images
Kaminski et Ibrahimovic - © FRANCK FIFE - IMAGEGLOBE

Anderlecht n’a pas fait le poids face au PSG et s’est incliné 0-5 face aux vedettes parisiennes dans le cadre de la 3ème journée de la phase de poules de la Champions League. Il s'agit de la plus lourde défaite de l'histoire des Bruxellois en C1. Zlatan Ibrahimovic a inscrit un hat-trick en première période avant de clôturer la marque à l’heure de jeu, tandis qu’Edinson Cavani a lui aussi offert un joli cadeau d’anniversaire à Thomas Kaminski.

Pour tenter de contrer une équipe du PSG quasiment au complet (seuls Thiago Silva, Pastore et Jallet sont absents), John van den Brom choisit de titulariser Gillet sur le flanc droit et renvoie Bruno sur le banc. Tielemans, Kljestan et Praet sont alignés d’entrée dans l’axe du jeu, au grand dam de Milivojevic et De Zeeuw.

Contre toute attente, la première occasion de la rencontre est à mettre à l’actif d’Anderlecht : après 4 minutes de jeu, un centre de N’Sakala trouve la tête de Mitrovic, dont la reprise n’inquiète toutefois pas Sirigu.

Quelques instants plus tard, une frappe du pied droit de Suarez oblige le portier du PSG à se coucher : les Bruxellois dominent leurs adversaires en ce début de rencontre !

Il faut attendre la 12ème minute de jeu pour voir le PSG se créer une occasion : parti dans le dos de la défense, Ibrahimovic se présente seul devant Kaminski qui réduit parfaitement l’angle ; le géant suédois frappe au but, mais ça passe à côté.

Peu après le quart d’heure, sur sa deuxième occasion, le PSG trouve déjà la faille : Van der Wiel déborde sur le flanc droit et centre à ras de sol en direction d’Ibrahimovic, qui n’a aucune peine à tromper Kaminski : le PSG mène 0-1 !

Désormais bien installés dans le camp anderlechtois, le PSG double la mise cinq minutes plus tard : un nouveau centre tendu de Van der Wiel est parfaitement mis à profit par Ibrahimovic qui, d’une talonnade, inscrit déjà son 2ème but de la soirée.

Les Parisiens se baladent, et Ibrahimovic, encore lui, plante une troisième rose au fond des filets de Kaminski à la 36ème d’une reprise magistrale : les supporters d’Anderlecht, résignés, applaudissent l’exploit du génie suédois, auteur d’un nouveau but exceptionnel. Même Thorgan Hazard, cité avec insistance à... Anderlecht cet été, rend hommage au premier triplé de Zlatan Ibrahimovic en Ligue des Champions, tout comme Romelu Lukaku ou encore Jelle Vossen.

Les Anderlechtois tentent de réagir en début de seconde période, mais sur une offensive parisienne, Mbemba glisse au plus mauvais moment et laisse le champ libre à Matuidi, qui sert Cavani sur un plateau : l’Uruguayen ne se fait pas prier pour porter le score à 0-4.

Pas encore rassasiés, les hommes de Laurent Blanc inscrivent un 5ème but via l’inévitable Ibrahimovic peu après l’heure de jeu : un nouveau solo du grand Zlatan est ponctué par une frappe puissante hors de portée de Kaminski, bien malheureux ce mercredi, jour de son... 21ème anniversaire. "Imaginons que l'on perde 0-5 face au PSG. Cela gâcherait sérieusement mon anniversaire..., avait déclaré Thomas Kaminski avant la rencontre. C’est pourquoi je lance un appel à Ibrahimovic : s’il te plaît, épargne-moi d’un but de classe mondiale !"

Le message n'est visiblement pas passé...

Malgré quelques occasions à mettre à l’actif des deux équipes, le score n’évoluera plus : Anderlecht s’incline 0-5 face au PSG et présente un bilan désastreux en trois rencontres de Champions League : trois défaites, dix buts encaissés et zéro but marqué.

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK