"Un groupe que personne ne voulait", déplore Fernando Santos, le sélectionneur du Portugal

"Un groupe que personne ne voulait", déplore Fernando Santos, le sélectionneur du Portugal
"Un groupe que personne ne voulait", déplore Fernando Santos, le sélectionneur du Portugal - © BRUNO FAHY - BELGA

Les Dieux du foot ont été joueurs samedi soir en décidant de sortir un groupe F explosif avec l'Allemagne, la France, le Portugal et un quatrième pays non encore déterminé. De quoi ravir les supporters de football.

"Deux champions du monde, un champion d'Europe et vainqueur de la Ligue des nations, je pense que c'est un groupe que personne ne voulait puisque chaque équipe voulait éviter les deux autres" explique Fernando Santos, le sélectionneur du Portugal après le tirage.

"C'est assurément un groupe difficile avec l'Allemagne et la France qui sont toujours favoris à remporter les compétitions auxquelles elles participent" ajoute Santos. Mais le Portugal est également candidat (à la victoire, NDLR), nous l'avons fait en France à l'Euro-2016 quand personne ne l'attendait, nous avons gagné la Ligue des nations donc nous verrons bien."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK