Un amical Belgique-France? "Pas en mars, peut-être plus tard", estime Deschamps

Avoir été reversée dans le groupe de l'Allemagne et du Portugal à l'Euro-2020 "demandera à l'équipe de France d'être prête tout de suite", a estimé Didier Deschamps, samedi à Bucarest, après le tirage au sort ayant placé les champions du monde dans "le groupe le plus difficile".

Le sélectionneur français a par ailleurs affirmé à notre micro qu'il n'y aurait pas de match amical entre les Diables rouges et la France au mois de mars, ce qui avait été évoqué ces dernières semaines. "C'était possible mais j'ai vu Martinez aujourd'hui. On le fera peut-être plus tard mais pas au mois de mars", a-t-il confirmé.

Il a ensuite continué à commenter le tirage. "C'est le groupe le plus difficile, mais on doit l'accepter, c'est comme ça. Cela demandera à l'équipe de France d'être prête tout de suite. C'est un groupe compliqué sur le papier de part la qualité des adversaires et les derniers résultats qu'ils ont eus", a analysé le technicien, mieux loti lors des derniers tirages.

"Je ne saute pas au plafond quand il y a un tirage qui peut paraître plus abordable. On est dans une situation qui est peut-être la pire car le barragiste (qui complètera le groupe en mars) pourrait être le meilleur des barragistes (celui de la voie A). Mais il faudra être prêt", a poursuivi le patron des Bleus.

Celui-ci a confirmé que l'équipe de France aurait pour camp de base son habituel centre d'entraînement de Clairefontaine: "On y est bien, on a nos repères. Les trajets ne sont pas très longs", a-t-il expliqué. Avant d'assurer qu'il allait se pencher rapidement sur l'identité des prochains adversaires des Bleus pour la trêve internationale de mars, où deux matches amicaux seront organisés.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK