Le cynisme italien paie sur la fin face à la Suède (vidéos)

L'Italie a décroché son deuxième succès en deux rencontres dans le groupe E. Après la Belgique, c'est la Suède qui a subi le réalisme italien. La Squadra a su se montrer patiente dans un match fermé. Eder Martins a trouvé la faille en fin de rencontre et a ouvert la voie des huitièmes de finale à ses couleurs (1-0). Quoi qu'il arrive à Bordeaux, les Diables ne seront pas éliminés ce samedi. Une pression de moins sur leurs épaules.

Les temps forts en vidéos    

72' : Énorme raté de Zlatan Ibrahimovic ... signalé hors-jeu

76' : Chiellini a le souffle coupé après un vilain geste de Larsson

82' : Parolo trouve la barre d'Isaksson

88' : Eder traverse la défense suédoise et ouvre le score

90'+1 : Candreva frappe sur Isaksson

90'+4 : Penalty pour la Suède ?

Le résumé vidéo de la rencontre

Le résumé    

Deux équipes prudentes et bien en place, peu d’espace et très peu d’occasions, cette rencontre n’a pas atteint des sommets. Loin de là. En 90 minutes, l'UEFA n'a comptabilisé que 12 tentatives (dont 3 cadrées, toutes italiennes). Un record depuis 1980 dans une phase finale de l'Euro.

Les Suédois, accrocheurs et présents dans les duels, ont joué de manière compacte pour priver les Italiens de solution. Sans paniquer, les joueurs d'Antonio Conte ont attendu leur heure.

Sans briller, la Squadra a assuré l'essentiel grâce à un coup d'éclat individuel d'Eder Martins. Avant ce but, les Italiens n'avaient cadré qu'une frappe via Antonio Florenzi.

Le Stadium de Toulouse a attendu longtemps avant de vibrer. 73 minutes exactement et ce raté énorme de Zlatan Ibrahimovic. Le géant suédois s'est consolé en constatant qu'il avait été signalé hors-jeu. Quand une tête de Marco Parolo a trouvé la barre d'Andreas Iskasson, on s'est dit que le deuxième 0-0 se profilait. Mais comme souvent dans cet Euro français, les derniers instants se sont avérés décisifs. A la 88e minute, suite à une déviation de Simone Zaza, Eder Martins a vu l'espace et s'y est engouffré. L'attaquant de l'Inter s'en est allé ajuster Isaksson pour envoyer l'Italie au tour suivant. Les Suédois ont réclamé un penalty pour un tirage de maillot de Leonardo Bonucci sur Andreas Granqvist. En vain.

La Squadra a pris une belle option sur la première place du groupe. Une première place désormais inaccessible pour les Diables.

 

Les compos    

Face à la Suède, l'Italie d'Antonio Conte se présente avec une seule nouveauté par rapport au match contre la Belgique. C'est le joueur de la Roma Alessandro Florenzi qui remplace Matteo Darmian dans le onze de base.

Côté suédois, l'attaquant du Celta Vigo John Guidetti sera titulaire alors qu'il n'était entré qu'en cours de match face à l'Irlande.

 

Italie : Buffon (cap.) - Barzagli, Bonucci, Chiellini - Candreva, Parolo, De Rossi, Giaccherini, Florenzi - Eder, Pellè

Sélectionneur : Antonio Conte

Suède : Isaksson - Lindelöf, Johansson, Granqvist, M. Olsson - Larsson, Ekdal, Källström, Forsberg - Guidetti, Ibrahimovic (cap.)

Entraîneur : Erik Hamren

Arbitre : Viktor Kassai (HUN)

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK