L'Euro 2000 a 20 ans : 19 juin, cruelle désillusion pour les Diables, assommés par la Turquie

19 juin 2000. Les Diables jouent leur survie dans l'Euro. Ils commencent à connaitre la musique. Après 1980 et 1984, le dernier match de poule est une finale pour la qualification. Pour participer aux 1/4 de finale, l'équipe de Belgique doit se défaire de la Turquie, qui ne possède qu'un point, après une défaite inaugurale contre l'Italie et un match nul contre la Suède. Un partage pourrait même être suffisant pour les Diables.


Vous avez manqué les articles des matches des Diables face à la Suède et à l'Italie?
>> La Belgique accueille l'Euro, des Diables encourageants en ouverture face à la Suède
>> 14 juin, les Diables se heurtent au réalisme italien


 

Pour ce match, Robert Waseige reconduit sensiblement la même équipe que contre l'Italie. Il choisit simplement de titulariser Luc Nilis à la place de Branko Strupar. Les Belges débutent pied au plancher et se créent rapidement plusieurs occasions via Goor, Nilis et Mpenza. Intelligemment, la Turquie fait le gros dos et remonte d'un cran lorsque l'orage est passé. Les échanges s'équilibrent et les premières tentatives turques arrivent des pieds d'Hassan Sukur et Arif.

En toute fin de première période, la Turquie prend l'avantage sur un but gag. Sur un ballon en cloche, Filip De Wilde juge mal la trajectoire. Lorsqu'il s'élance dans les airs pour cueillir le ballon avec ses mains, Hakan Sukur déboule et monte plus haut que le gardien belge. Il place sa tête devant les bras de De Wilde et ouvre le score. La surprise est générale dans le stade. Les Diables doivent maintenant marquer pour se qualifier.

L'équipe belge montre sa volonté dès le retour des vestiaires. A nouveau, elle fait le siège des buts de Rustu. A nouveau, sans résultat. Les Turcs jouent le contre et à la 70ème minute, sur un centre en retrait de Suat Kaya, parti à la limite du hors-jeu, Hakan Sukur double la mise.

Et les Belges vont boire le calice jusqu'à la lie à la 84ème minute lorsque Filip De Wilde est exclu pour une faute sur Arif. Deux boulettes et une carte rouge, l'Euro du gardien d'Anderlecht est désastreux. A 10, les Diables ne peuvent légitimement plus revenir. Les trois changements belges effectués, c'est Eric Deflandre qui prend les gants et se place entre les poteaux.

La Belgique perd le match à ne pas perdre et est sortie au premier tour de son Euro. C'est une triste première historique: dans ce format de compétition, jamais un organisateur ne s'était fait sortir en phase de groupe.

La feuille de match

Belgique-Turquie (0-2), 19 juin 2000
Stade Roi Baudouin, Bruxelles
Affluence: 43000
Euro 2000

Buts Turquie: Sukur (45+2', 70')
Carte rouge: De Wilde (84')

Belgique: De Wilde, Deflandre, Valgaeren, Staelens, Vanderhaeghe, Wilmots, Goor (Hendrickx, 59'), Mpenza, Verheyen (Strupar, 63'), Nilis (De Bilde, 77'), Van Kerckhoven
Sélectionneur Belgique: Robert Waseige

Turquie: Rustu, Ogun, Fatih, Alpay, Arif (Osman, 87'), Buruk (Ergun, 77'), Tugay (Tayfur, 37'), Sukur, Korkut, Kaya, Ercan
Sélectionneur Turquie: Mustafa Denizli

Revivez le match en intégralité

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK