Le sélectionneur gallois Ryan Giggs, accusé d'avoir agressé deux femmes, ratera l'Euro

L’ancien footballeur de Manchester United et actuel coach du pays de Galles, Ryan Giggs n’entraînera pas la sélection galloise lors de l’Euro l’été prochain. Il doit comparaître devant le tribunal de Manchester le 28 avril pour des violences à l’encontre de deux femmes. Il sera remplacé par son assistant Robert Page.

Giggs, 47 ans, a manqué plusieurs rencontres du pays de Galles en novembre de l’année dernière suite à des allégations de mauvais traitements infligés à sa petite amie. La police de Manchester l’avait arrêté peu de temps auparavant.

Giggs a fait un pas de côté mais a nié les allégations et a été libéré sous caution. Il n’était pas non plus sur le banc de l’équipe du Pays de Galles lors des rencontres du mois de mars, notamment contre les Diables Rouges pour les qualifications pour le Mondial 2022.

Dans l’accusation, le procureur parle non seulement d’abus physiques occasionnels sur une femme, mais aussi du passage à tabac d’une deuxième femme.

Selon les médias britanniques, dont The Sun, Giggs aurait agressé sa petite amie à son domicile de Manchester, lui causant des blessures mineures.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK