L'Euro 2000 a 20 ans: La France, grâce à son banc en or, s'offre l'Euro face à une Italie inconsolable

Après avoir marché sur le toit du monde en 98, la France ne trébuche pas sur celui de l’Europe en 2000. Grâce à Zinédine Zidane mais aussi aux "seconds couteaux" du banc.

En quart, les Bleus éliminent l’Espagne. En demie, le Portugal. Reste l’Italie. Pari tenu, grâce au "but-en-or" de David Trezeguet.

94 minutes de haute intensité

Avant le match, les Français ne se sentent pas favoris. "On se sentait en forme, mais on avait un doute : c’étaient les Italiens, et avec eux, ça se termine souvent mal pour nous Français" raconte Marcel Desailly après la rencontreEt c’est vrai que les Azzuri ont fière allure : Cannavaro, Nesta, Maldini, Totti, Di Biagio, Del Piero (sur le banc)…dirigés par Dino Zoff, légendaire gardien de la Squadra (112 matchs entre 68 et 83). L’Italie était sortie de sa poule (Belgique, Turquie, Suède) avec un probant 9/9, avant d’écarter la Roumanie (quart) puis les Pays-Bas (demie).

Pour la France le Sélectionneur Roger Lemerre remet Emmanuel Petit et Nicolas Anelka sur le banc, au profit de Youri Djorkaeff et Christophe Dugarry.

Tout se décante en deuxième période. A la 55e minute, Marco Delvecchio fait 0-1. Zinedine Zidane et Bixente Lizarazzu se font surprendre par une talonnade géniale de Fransesco Totti (élu Homme du match) qui isole Gianluca Pesotto. Le défenseur de la Juventus centre vers Delvecchio qui trompe Fabien Barthez. Peu de temps après, Alessandro Del Piero, monté à la 50e, rate la balle de 0-2, seul face au dernier rempart des Bleus.

La France est dans les cordes mais repart à l'attaque. Les Bleus poussent. Wiltord manque l’égalisation, avant que le gardien Francesco Toldo ne l’empêche en sortant brillamment dans les pieds de Thierry Henry. A 6 minutes du terme, Barthez arrête la balle de match tirée par Del Piero.

On joue la 94e minute, le banc italien est debout, dans 45" la Squadra est Championne d’Europe, la France, Championne du Monde, va échouer à la seconde place.

Les Français jouent à 14

Du côté français, Roger Lemerre vient de sortir tous les jokers son jeu. Il a effectué ses trois changements. Sylvan Wiltord est monté pour Christophe Dugarry (58'), David Trezeguet pour Youri Djorkaeff (76') et Robert Pires pour Bixente Lizarazu (85’).

L’arbitre suédois Anders Frisk s’apprête à siffler la fin lorsque le "Divin chauve" Fabien Barthez botte un long coup franc, vers Trezeguet. La déviation parvient à Wiltord, qui trompe (un peu trop facilement) le dernier rempart italien. 1-1. Prolongation ! Sur le banc italien, c'est la soupe à la la grimace. 


>> Retrouvez tous les résultats et tous les résumés en vidéo de l'Euro 2000


Zidane soulignera "Les deux buts décisifs ont été inscrits par les trois remplaçants, preuve que c’est vraiment un groupe large qui est allé chercher ce trophée". Illustration sur le "Golden Goal", à la 13e minute de la prolongation: Robert Pirès, entré à la 85e et donc frais, déborde Fabio Cannavaro et centre en retrait pour David Trezeguet, dont la reprise en demi-volée, splendide, se loge dans le plafond du but adverse. 

Fin du match, Didier Deschamps peut brandir la Coupe, la France devient la première nation à enchaîner titre mondial et titre européen en l’espace de 2 ans.

La feuille de match

France-Italie (2-1), 02 juillet 2000
Kuip, Rotterdam
Affluence: 48200
Euro 2000

Buts France: Wiltord (90'+4), Trezeguet (103')
But Italie: Delvecchio (55')

France: Barthez, Thuram, Blanc, Desailly, Lizarazu (Pires, 86'), Deschamps, Vieira, Djorkaeff (Trezeguet, 76'), Zidane, Henry, Dugarry (Wiltord, 58')
Sélectionneur France: Roger Lemerre

Italie: Toldo, Cannavaro, Maldini, Nesta, Pessotto, Iuliano, Albertini, Di Biagio (Ambrosini, 66'), Fiore (Del Piero, 53'), Totti, Delvecchio (Montella,86')
Sélectionneur Italie: Dino Zoff

Le match en intégralité

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK