Joachim Mununga : "Boyata, je pense que c’est le plus complémentaire pour jouer avec Vertonghen et Alderweireld"

C’est fait, les Diables Rouges ont réalisé un beau trois sur trois en battant la Finlande 0-2. Même s’il a fallu attendre longtemps pour que le score change, les Belges ont rempli leur contrat. L'équipe de Roberto Martinez devra encore attendre pour savoir qui sera son adversaire pour les 1/8e.

Pour toute l’équipe de Complètement Foot, ce match est le match de la maturité. Pour notre consultant Joachim Mununga, cette victoire c’était "à point. Parce que c’est la victoire de la maturité, d’une équipe qui a su attendre le bon moment sans perdre patience. La Belgique a cuisiné la Finlande et a fait démonstration de cette maturité."

Pascal Scimè va aussi dans le même sens que notre consultant et parle de "match de la patience". "Face à un adversaire regroupé, qui jouait bas, qui renonçait et spéculait sur le nul, on a été patient. Il ne faut pas s’énerver. Et quand on se comporte comme une grande équipe ça va passer. Et si ça ne passe pas, il y a une phase arrêtée qui vient, comme celle de ce soir avec la tête de Vermaelen. De toute façon, on savait qu’on allait marquer."

Du temps de jeu pris pour certains joueurs

Witsel, on dirait qu’il n’a jamais été blessé

Au-delà de cette victoire, Pascal Scimè voulait aussi souligner le temps de jeu pris par certains joueurs : "Il était important pour ceux qui manquaient de rythme, de jouer le plus de minutes possibles et d’enchaîner les courses, comme Eden. Il a provoqué et il a tenu surtout. Et puis Witsel, on dirait qu’il n’a jamais été blessé."

"C’est impressionnant. S’il arrivait à être en ordre physiquement à cet Euro, on savait que ça n’allait pas avoir d’impact sur ses performances. Il est indispensable à cette équipe, il apporte une sérénité. Et le nombre de récupérations qu’il a fait, c’est indispensable. Il a déjà retrouvé le sommet de son art", ajoute Joachim.

 

Doku a marqué des points, Lukaku impressionne

Lukaku, aujourd’hui c’est le meilleur avant-centre du monde.

Si des joueurs comme Witsel, Hazard et De Bruyne ont pu prendre des minutes, Jérémy Doku a marqué des points grâce à son très bon match. 

"Il a encore une marge de progression, mais il fait du bien à cette équipe. Il n’est pas bloqué sur un côté. Il dézone, il permute beaucoup et il joue en électron libre. C’est ce qui est très intéressant", commence Joachim Mununga.

Pascal Scimè va plus loin et s’essaye même à la comparaison avec Eden Hazard : "Aujourd’hui, c’est lui qui a été le Eden Hazard, qui a provoqué et fatigué les défenseurs. Il a été culotté et sans complexe. Il a défendu aussi et s’est procuré une grosse occasion. Et puis en deuxième période, il a opté un peu trop pour la solution personnelle plutôt que de chercher un équipier et donc il a été moins un Eden Hazard. Martinez a dû lui dire lorsqu’il est sorti. Mais il a montré qu’on devait compter sur lui. "

Si Jérémy a été bon, que dire de la prestation de Romelu Lukaku. Joachim Mununga ose même la comparaison : "C’est dommage pour le foot, d’annuler ce but pour un orteil, c’est complètement fou. Mais Lukaku, c’est le meilleur attaquant au monde et je ne vois pas un attaquant avec qui il ne peut pas rivaliser actuellement. Il est pour moi aujourd’hui le meilleur avant-centre du monde."

Hazard, 90 minutes qui vont lui faire du bien ?

Il fallait aussi évoquer notre capitaine. Eden Hazard. Et c’est Joachim Mununga qui a évoqué le joueur en premier : "On l’a vu en jambes. Même s’il n’a pas été en réussite, on l’a vu dans les combinaisons et tenter d’amorcer des offensives. Et puis, le gros point positif, il a tenu 90 minutes."

Pascal Scimè, notre journaliste, va lui aussi dans le même sens : "La note positive, c’est qu’il a joué tout le match et qu’il a pu se relever sur le coup reçu en première période. On a tous eu une frayeur. En 2e mi-temps, il s’est créé une énorme opportunité. Pour la suite, je ne me fais pas trop de souci, il est sorti avec le sourire et j’espère qu’on ne va pas déchanter. C’était important pour lui de se sentir important. Et le fait que Doku soit bon, percutant et qu’il aille chercher le un contre un, a permis à Eden d’avoir plus de liberté dans des zones où on a moins besoin de lui. Et il a pu acquérir de la confiance."

Des problèmes de luxe pour la suite ?

Boyata, je pense que c’est le plus complémentaire avec Vertonghen et Alderweireld

Avec tous ces points positifs et les joueurs au point, Roberto Martinez devrait connaître quelques soucis de luxe pour savoir quel onze de base mettre lors du prochain match.

"Il faudra voir ce qu’ont pensé Tielemans et Dendoncker de la prestation de De Bruyne et Witsel. Il va y avoir des problèmes de luxe", explique Pascal Scimè.

Si au milieu, le sélectionneur va devoir faire des choix, il faudra aussi en faire en défense :

"Il va peut-être falloir s’adapter à l’adversaire, même si je n’aime pas le dire. Il y a des choses rassurantes. Les trois centraux ont été bons aujourd’hui. Celui des trois qui m’a laissé la meilleure impression, c’est Boyata. Mais c’est important pour Martinez de savoir qu’il peut compter sur les cinq défenseurs centraux. Seul bémol, l’absence de qualité de l’adversaire. On n’a pas pu nous montrer la vitesse d’anticipation de notre équipe. C’est donc difficile à juger, mais on se rassure", rajoute notre journaliste.

Et Joachim Mununga de conclure : "Ils ont été convaincants. Ce qui est intéressant, c’est en possession de balle. Ils ont créé et ils ont pris beaucoup d’initiatives. Vermaelen a marqué, c’est intéressant et rassurant. Et puis Boyata a été exemplaire, il a apporté de la rigueur et de l’impact. Je pense que c’est le plus complémentaire avec Vertonghen et Alderweireld. Il faudra voir contre qui on joue pour pouvoir aligner le meilleur trio défensif."

Le prochain match de la Belgique, c’est déjà ce dimanche face à un adversaire qui n’est pas encore connu.

Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK