Euro : pourquoi la Russie pourra arborer ses couleurs

Bien que sanctionnée fin 2020 pour avoir transgressé les règles anti-dopage, la Russie pourra arborer normalement ses couleurs et son hymne national lors de l’Euro de football qui s’ouvre le 11 juin.

Placés dans le groupe B aux côtés de la Belgique, la Finlande et le Danemark, les quarts de finaliste du Mondial-2018 échappent en effet aux sanctions prises en décembre 2020 par le Tribunal arbitral du sport (TAS).

La juridiction sportive avait banni le drapeau et l’hymne russes des Jeux olympiques et de toute compétition décernant "un titre de champion du monde" pendant deux ans, laissant participer sous bannière neutre les sportifs non suspendus pour dopage.

Or si cette règle englobe bien le Mondial-2022 de football au Qatar, à l’exception de sa finale disputée après la période visée, elle ne s’applique pas à un tournoi continental comme l’Euro.

Présente en phase finale sans discontinuer depuis 2004, demi-finaliste en 2008, la "Sbornaya" avait terminé deuxième de son groupe en qualifications derrière la Belgique, et peut espérer s’extirper des poules.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK