Euro : Partage spectaculaire entre la France et le Portugal, les Diables affronteront les Portugais en 8e !

Les Diables connaissent leur futur adversaire en 8e de finale et il s'agit du Portugal ! Les hommes de Cristiano Ronaldo finissent en effet troisièmes du fameux groupe de la mort et affronteront donc la Belgique pour une place en quarts. Et pourtant, les Lusitaniens ont cru, pendant quelques instants, pouvoir prendre la mesure de l'ogre français, quand CR7 a planté son premier pénalty du soir et mis la Seleçao aux commandes.

Mais un doublé du revenant Benzema, d'abord sur pénalty puis sur une frappe tendue, ont permis aux Bleus de repasser devant et de, virtuellement, éliminer le Portugal. Un Portugal qui est finalement revenu du diable vauvert pour égaliser sur un 2e pénalty de Ronaldo. 

Au bout du suspense et d'une soirée complètement folle, les Diables, spectateurs sans doute ultra-attentifs ce mercredi soir, affronteront donc la Selecao alors que les Bleus seront aux prises avec la France.

Le résumé d'un match fou :

Début de match équilibré. Les deux ogres se jaugent en chiens de faïence dans un round d’observation en mode ballet de stars. Crinière au vent, Griezmann se jette tel un beau diable pour annihiler une occasion portugaise. Le ton est donné, ‘Toinou n’est pas là pour rigoler.

Mais les Portugais sont bien en place et colmatent plutôt sereinement les timides incartades françaises. Pepe envoie valser ses 38 ans et cavale comme une gazelle pour museler Benzema. Guerreiro détale sur son flanc mais se heurte au roc Koundé.

2 images
Le Portugal opposé à la France à l'Euro. © AFP

Lloris, no fun

La demi-heure approche et ce match, au scénario cadenassé et presque prévisible, se décante enfin. La faute à un Hugo Lloris parti à la chasse aux pâquerettes sur un coup-franc portugais. Le portier de Tottenham se loupe complètement et met Danilo K.O d’un uppercut monstrueux du droit. 

Pénalty indiscutable pour la Seleçao et 108e but en équipe nationale pour un Cristiano Ronaldo chirurgical. CR7 explose et hurle son sempiternel “Suuuuuh” face à des Bleus qui se mettent, eux , à suer. 1-0 pour le Portugal ! 

Dos au mur, la France cherche de l’énergie et de l’inspiration. Mais avec un Mbappé qui court dans le vide, le fantôme Benzema qui erre dans la surface et un Griezmann qui chouine dans son coin, difficile de créer le danger. Difficile... jusqu’au moment où un bien naïf Semedo fauche inutilement Mbappé dans la surface. 2e (léger) pénalty du jour et premier but avec les Bleus depuis octobre 2015 pour Benzema. Rideau.

La Benz’ et son moteur

Revigorés par ce pénalty pré-entracte, les Bleus entament parfaitement leur partition post-entracte. Parfaitement lancé en profondeur par Pogba, Benzema ne laisse aucune chance à Rui Patricio et met les Bleus aux commandes. Il faut le VAR pour le croire, mais le but est finalement validé, 1-2 !

Mais il semblait écrit que ce match allait se transformer en orgie de pénaltys. Petit centre en retrait de Ronaldo et l’infortuné Koundé touche le ballon de la main. Pénalty que Ronaldo se charge de concrétiser, c’est 2-2 !!

Déjà spectaculaire, ce duel tombe dans une douce folie, les deux équipes voulant planter ce but du K.O. Pogba tente sa chance de loin et il faut un arrêt SOMPTUEUX de Rui Patricio pour préserver le point du partage. 2-2 au terme d'une rencontre rocambolesque, partie dans tous les sens, et à l'épilogue finalement logique.

Voici la liste complète des 8e de finale :

1. pays de Galles - Danemark

2. Italie - Autriche

3. Pays-Bas - République Tchèque

4. Belgique - Portugal

5. Croatie - Espagne

6. France - Suisse

7. Angleterre - Allemagne

8. Suède - Ukraine

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK