Euro 2020 : Une Italie dominatrice ne laisse aucune chance à la Turquie

L’Italie a facilement disposé d’une Turquie qui n’a jamais semblé dans le rythme de la rencontre (3-0) grâce à un but contre son camp de Demiral et des réalisations d’Immobile et d’Insigne.

Turquie – Italie, telle est l’affiche d’ouverture de cet Euro 2020. Un match entre deux nations du football qui renaissent après avoir manqué les dernières grandes compétitions.

Et la pression se fait sentir, les équipes s’observent et à part une petite occasion pour l’Italie dans les premières minutes, il n’y a pas grand-chose à se mettre sous la dent dans le premier quart d’heure.

A la 18e, Insigne est trouvé sur le côté gauche mais sa frappe enroulée au deuxième poteau passe à côté.

Sur un corner à la 22e, la Squadra se crée la première grosse occasion du tournoi par Chiellini de la tête. Mais Çakir se détend bien de la main droite dévie le ballon au-dessus de ses cages.

La prochaine occasion est une tête d’Immobile mais celle-ci passe à côté (33e). L’Italie se fait de plus dangereuse, la Turquie défend bien.

Juste avant la mi-temps, Immobile tente à nouveau sa chance mais du pied et à la retourne cette fois. Sa frappe est trop centrale et n’inquiète pas le portier turc. Une minute plus tard, l’Italie aurait pu obtenir un penalty pour une faute de main de Celik mais l’arbitre et le VAR ne sont pas de cet avis.

Au retour des vestiaires, les deux entraîneurs font entrer du sang neuf. Under remplace Yazici côté turc et Di Lorenzo monte à la place de Florenzi du côté de la Squadra. Du poste pour poste mais avec des profils différents pour tenter de débloquer la situation.

Et c’est la Squadra qui trouve la faille la première. Berardi déborde sur le côté droit et centre fort devant le but. Demiral tente d’intervenir mais propulse le ballon au fond de ses propres filets. L’Italie mène 0-1 (53e).

L’Italie continue de mettre la pression sur la Turquie et Spinazzola tente sa chance mais Çakir est au bon endroit et repousse l’envoi (55e).

Locatelli frappe à son tour depuis l’entrée du rectangle et oblige le portier turc à se coucher.

L’Italie continue sur sa lancée et Çakir doit repousser la frappe de Spinazzola mais le ballon revient dans les pieds d’Immobile qui conclut du plat du pied (66e).

Çakir manque sa relance qui atterrit directement dans les pieds italiens. La Squadra accélère et Immobile trouve Insigne sur le côté gauche. Le joueur du Napoli ouvre son pied et enroule son ballon au deuxième poteau, le portier turc ne peut rien faire (79e).

Dans le temps additionnel, la Turquie aurait pu sauver l’honneur mais Chiellini revient bien pour contrer la frappe de Yilmaz.

La Squadra a largement dominé et s’assure un succès mérité face à des Turcs qui n’ont jamais semblé dans le match et qui ont entamé la rencontre en essayant avant tout de ne pas encaisser. Dans un match d’ouverture qui opposait a priori les deux grandes nations de ce groupe A, ce sont donc les Italiens qui font la bonne opération.


►►► À lire aussi : Road To Euro : L’Italie a jeté le 'catenaccio' aux oubliettes

►►► À lire aussi : Road to Euro : La Turquie, la génération dorée veut marquer les esprits


 

3 images
Demiral contre son camp puis Immobile ont mis l’Italie sur de bons rails. © Filippo Monteforte – AFP
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK