Euro 2020 : imprécise, la France enregistre une première déception en partageant en Hongrie

Largement favoris, les Bleus n’ont pas pu faire mieux qu’un match nul face à une Hongrie combative. Menée au score après un but dAttila Fiola, la France s’en remet à une action de Kylian Mbappé conclue par Antoine Griezmann pour arracher un match nul et éviter une défaite inquiétante. Avec ce résultat, les hommes de Didier Deschamps restent en tête du groupe F avec quatre unités, en attendant l’affiche entre le Portugal (3 points) et l’Allemagne (0 point). Les Français rencontreront justement les Portugais mercredi à 21h dans ce qui sera le dernier match du groupe. La Hongrie, de son côté, arrache son premier point dans ce groupe de la mort et défiera l’Allemagne mercredi à la même heure. 

Le résumé de la rencontre :

Les deux équipes ont entamé la rencontre avec beaucoup d’intensité mais aussi de nombreuses fautes. Après un début de match intéressant des Hongrois, les hommes de Didier Deschamps ont commencé à mettre le pied sur le ballon dès la dixième minute. Le trio formé par Kylian Mbappé, Antoine Griezmann et Karim Benzema a énormément galvaudé devant le but défendu par Péter Gulacsi. Le plus gros loupé est cependant à mettre du côté de l’attaquant du Barça.

Comme souvent dans le football, à force de pardonner, on se fait punir ! La Hongrie l’a parfaitement compris et Fiosla profite d’un contre dans les toutes dernières minutes de la première mi-temps pour tromper Hugo Lloris d’un plat du pied au sol avant de s’offrir une célébration étonnanteLa Hongrie rentre donc aux vestiaires le sourire aux lèvres malgré la perte de son capitaine, Ádám Szalai, sorti sur blessure.

Les Bleus ont repris la seconde période avec les mêmes intentions mais sans pour autant inquiéter la défense hongroise, si ce n’est des frappes sans succès de Paul Pogba et Ousmane Dembélé. Il a fallu attendre la 66è minute pour voir l’égalisation. Après un dégagement d’Hugo Lloris, Mbappé s’empare du ballon avant de déborder côté droit dans la surface. Le numéro dix des Bleus adresse un centre au sol, mal repoussé par la défense hongroise. Griezmann en profite alors et crucifie Gulacsi d’un plat du pied à l’entrée du petit rectangle. La suite de la mi-temps voit les champions du monde en titre pousser pour empocher les trois points sans pour autant se montrer vraiment inquiétants pour inscrire le deuxième. A noter aussi la blessure de Dembélé, sorti une demi-heure seulement après sa montée au jeu.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK