Euro 2020 : Qui sera l’adversaire des Diables Rouges en 1/8e de finale ?

A l’aube du troisième et dernier match de poule des Diables face à la Finlande, le staff de Roberto Martinez commence tout doucement à regarder du coin de l’œil les résultats dans les autres poules. Qui sera donc l’adversaire des Diables en 1/8e ? Plusieurs cas de figure s’offrent aux Belges.

Une première place pratiquement assurée

Si la Belgique fait match nul ou l’emporte face à la Finlande, elle sera sûre de remporter ce groupe B. En revanche, si elle venait à perdre face aux Nordistes, elle peut également terminer à la première place en fonction du résultat des Russes face aux Danois et du nombre de goals encaissés face à la Finlande. Un scénario peu probable au vu de l’écart de niveau entre les deux pays.

Un 1/8e de finale face à un troisième de groupe

La Belgique affronterait alors une des équipes ayant fini parmi les meilleurs troisièmes des groupes A, D, E ou F. Dans le groupe A, on compte l’Italie, la Turquie, la Suisse et le Pays de Galles. A l’heure actuelle, ce sont les Suisses qui occupent cette troisième place, qu’ils pourraient garder puisqu’ils affrontent une faible Turquie ce dimanche soir. S’ils venaient à finir deuxièmes, les Diables s’offriraient une revanche face au Pays de Galles.

Dans les autres groupes, il faudra avoir un sacré œil pour deviner les classements finaux. Dans le groupe D, il n’y a que trois points d’écart entre le premier (République tchèque) et le dernier (Ecosse). Ces derniers affronteront la Croatie tandis que les Tchèques seront opposés aux Anglais, actuels deuxièmes mais dont on attend encore de voir tout le potentiel qu’elle possède.

Dans le groupe E, l’actuel troisième n’est autre que l’Espagne. Décevante, la Roja n’a pas fait mieux que deux points sur six et tentera de se rassurer face à la Slovaquie. De l’autre côté, la Suède (actuellement première avec 4 points) défiera la lanterne rouge polonaise (1 point).

Enfin, le groupe de la mort est très indécis. Si la Hongrie semble hors course, l’Allemagne, la France et le Portugal vont se battre pour finir le plus haut possible. Avantage aux Allemands puisqu’ils affrontent les valeureux hongrois. Français et Portugais lutteront donc pour voir qui terminera devant l’autre. A l’heure actuelle, les hommes de Didier Deschamps comptent un point de plus que la bande à Cristiano Ronaldo et pourront donc se contenter d’un point.

Attention aux autres poules

Il n’est pas certain que les quatre meilleurs troisièmes seront issus des poules A, D, E et F. Pour cela, il faudra surveiller les autres groupes. Si les repêchés sortent des quatre premières poules, les Belges seront opposés au troisième du groupe A (à savoir la Suisse, à l’heure actuelle). Cependant, si les meilleurs troisièmes sortent des groupes C, D, E ou F, la Belgique aura la lourde tâche de défier, l’Allemagne, la France, le Portugal ou la Hongrie. En l’état actuel des choses, les Diables ont près de 34% de chances d’affronter le Portugal, troisième du groupe F, selon la célèbre société de données sportives Gracenote.

Et si les Diables finissent deuxièmes ?

Dans ce cas de figure, il faudra garder la calculatrice au fond du tiroir. Les Diables seraient alors opposés au deuxième du groupe A (Pays de Galles ou Suisse ?). Un scénario a priori plus abordable mais si la Belgique n’a pas commencé à calculer durant la Coupe du monde alors que le tableau était plus ouvert en finissant deuxième, il est peu probable qu’elle le fasse face aux Finlandais.

Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK