Euro 2020 : la Puskas Arena pleine à craquer pour recevoir le Portugal

Inaugurée en novembre 2019, la Puskas Arena est restée quasiment vide depuis, la faute à une épidémie de covid qui a longtemps éloigné les supporters des tribunes.

Alors pour l'Euro, la Hongrie a décidé de mettre les petits plats dans les grands en n'appliquant pas de jauge. Le résultat, c'est un stade plein à craquer (68 000 spectateurs !) pour recevoir le Portugal lors de l'entrée en lice des Magyar ce mardi.

Les images sont d'ailleurs impressionnantes tant on avait oublié à quoi ressemblait un stade rempli de supporters, les derniers souvenirs datant de mars 2020.

Et pour entrer dans l'enceinte hongroise, les spectateurs ont dû montrer patte blanche : test PCR pour les étrangers et carnet de vaccination pour les Hongrois.

Mais la décision de ne pas adopter de jauge pour limiter le nombre de spectateurs a créé de nombreuses polémiques dans le pays. La Hongrie est en effet un des pays les plus durement touchés au monde et de nombreuses voix se sont donc élevées pour dénoncer une décision jugée comme irresponsable.

Mais depuis la situation à quelque peu évolué puisque 43% de la population hongroise a été vaccinée. Au-delà de la discussion autour du covid il est toutefois agréable de revoir des tribunes remplies et une belle ambiance.

Les images d'après-match valent d'ailleurs également le détour. Les joueurs hongrois sont entrés en communion avec leurs supporters en entonnant un chant malgré leur défaite (3-0) face au Portugal.


►►► À lire aussi : Euro 2020 : un cinquième Euro historique pour un Ronaldo pas reconnu par la sécurité


6 images
Les supporters hongrois avaient prévu une petite animation pour le retour des tribunes pleines. © Laszlo Balogh - AFP
Les rues de Budapest étaient noire de monde avant la rencontre. © Ferenc Isza - AFP
Les tribunes de la Puskas Arena étaient noires de monde. © Bernadett Szabo - AFP
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK