Euro 2020, l'expérimentée Squadra Azzurra face aux néophytes Anglais : les stats avant la finale Italie – Angleterre

L’Italie et l’Angleterre s’affrontent ce dimanche soir en finale de l’Euro 2020. Après un mois de compétition, nous allons enfin connaître le grand gagnant de cette édition. On vous présente, en collaboration avec Opta, un tour d’horizon de toutes les statistiques intéressantes autour de cette finale.

La première fois sera-t-elle la bonne pour l’Angleterre ?

Pour la première fois de son histoire, l’Angleterre est parvenu à se hisser en finale d’un Euro. Il faut remonter à 1966 pour voir les Anglais atteindre une finale d’un tournoi majeur. Cette année-là, les Three Lions l’avaient emporté 4-2 face à l’Allemagne de l’Ouest et étaient devenus champions du monde. 55 ans séparent donc les deux finales : un record pour une nation européenne.

L’Angleterre est la 13e équipe différente à jouer une finale d’EURO. Seules… 3 des 12 précédentes ont perdu leur première finale dans la compétition : la Yougoslavie (1960), la Belgique (1980) et le Portugal (2004). C’est d’ailleurs la 11e fois de l’histoire qu’un finaliste va accueillir l’événement dans son stade en tournoi majeur. Les Anglais avaient déjà reçu les Allemands en 1966 lors de leur victoire au Mondial. Attention, les 2 dernières équipes à avoir accueilli une finale ont perdu (le Portugal en 2004, la France en 2016). Néanmoins, ça reste un fait rare quand on sait que seule 1 des 8 premières équipes à avoir reçu lors d’une finale n’a pas soulevé le trophée (la Suède à la Coupe du monde 1958).

En face, l’Italie paraît bien plus expérimentée avec sa 10e qualification pour une finale en tournoi majeur (6 à la Coupe du Monde, 4 à l’EURO), seule l’Allemagne (14) en a disputé plus parmi les nations européennes. Les Italiens ont d’ailleurs perdu leurs deux dernières finales de l’Euro en 2000 (défaite contre la France) et en 2012 (défaite contre l’Espagne). Auparavant, ils avaient soulevé le trophée en 1968 après s’être imposés 2-0 face à la Yougoslavie.

Deux équipes en forme au meilleur des moments

33 matches sans défaite : l’Italie est inarrêtable. Avec 27 victoires et 6 nuls, et 86 buts marqués pour 10 encaissés, c’est la plus longue série de rencontres sans défaite de son histoire.

Les Anglais ne se défendent pas mal également avec 11 victoires lors de leurs 12 derniers matches (1 nul). C’est surtout défensivement que l’Angleterre impressionne. Sur ces 12 rencontres, elle a gardé sa cage inviolée à 10 reprises et n’a encaissé que 2 buts. Lors de cet Euro 2020, les Three Lions n’ont pris qu’un but (face au Danemark en demi-finales), alors que 4 des 7 précédentes équipes ayant encaissé si peu de buts ont finalement remporté la compétition (l’URSS en 1960, l’Italie en 1968, l’Allemagne en 1972 et l’Espagne en 2012).

Autre statistique intéressante pour les Anglais : ils ont gagné 15 de leurs 17 derniers matches à Wembley toutes compétitions confondues (1 nul, 1 défaite). L’Italie est prévenue.

Néanmoins, les Three Lions réussissent plutôt bien à la Squadra Azzurra. En effet, l’Italie n’a jamais perdu face à l’Angleterre en tournoi majeur (3 victoires, 1 nul). Plus encore, les Anglais n’ont gagné qu’un seul de leurs 8 derniers matches compétitifs face à la Squadra Azzura (2 nuls, 5 défaites), c’était en novembre… 1977 en éliminatoires du Mondial.

Kane et Sterling face à… Verratti

Pour atteindre la finale d’un tournoi majeur, il faut pouvoir compter sur une défense de fer. L’Italie et l’Angleterre sont les deux équipes qui ont subi le moins de tirs cadrés par match lors de cet Euro avec respectivement 2.3 et 2.2.

S’ils veulent l’emporter, les Anglais vont devoir se méfier du pressing italien. La Squadra Azzurra a tiré 12 fois et marqué 3 buts à la suite d’une récupération haute, plus que toute autre équipe. Il faudra également laisser très peu d’espace à Marco Verratti qui est le véritable maestro de cette équipe italienne. Seul Kevin De Bruyne a délivré plus de dernières passes avant un tir (13 contre 12).

En face, les Italiens vont évidemment tenir à l’œil Harry Kane qui deviendrait le meilleur buteur des Three Lions en tournoi majeur s’il venait à marquer en finale. L’attaquant des Spurs dépasserait un certain Gary Lineker (10 buts). Très en forme face au Danemark, Raheem Sterling est l’autre élément fort des Three Lions. L’ailier a tenté (32) et réussi (18) plus de dribbles que tout autre joueur à l’EURO 2020.

1 images
Raheem Sterling et Harry Kane face à Marco Verratti © RTBF
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK