Euro 2020 : "De grandes différences d'une ville à l'autre" pour l'accueil des spectateurs

Euro 2020
Euro 2020 - © DIMITAR DILKOFF - AFP

Les douze pays hôtes du prochain championnat d'Europe de football ont soumis à l'Union européenne de football (UEFA) leurs plans sur la manière et le degré d'admission des spectateurs aux matches de l'été prochain (11 juin-11 juillet). "Nous avions fixé la date limite au 7 avril, il est donc positif que tout le monde ait déjà envoyé son projet", a déclaré Martin Kallen, directeur du tournoi au sein de l'UEFA, à la chaîne de télévision danoise TV3 Sport.

Kallen ne s'est pas permis de faire de déclarations. "Je peux dire qu'il y a de grandes différences d'une ville à l'autre quant à l'utilisation de la capacité du stade", a-t-il déclaré. À l'origine, l'UEFA s'appuyait sur quatre modèles, allant des matches dans des stades vides aux rencontres devant des tribunes pleines. Toutefois, le président de l'UEFA Aleksander Ceferin a récemment provoqué des remous en déclarant que seules les villes qui autorisent l'accès des spectateurs à leurs stades seraient encore éligibles pour accueillir le championnat d'Europe.

Selon l'agence de presse allemande dpa, les pays hôtes ont jusqu'au 28 avril pour mettre à jour leur projet au cas où la réglementation sur le Covid-19 dans un pays le justifierait.

Les douze villes concernées sont Rome, Bakou, Copenhague, Saint-Pétersbourg, Amsterdam, Bucarest, Londres, Glasgow, Bilbao, Dublin, Munich et Budapest.


►►► À lire aussi : Football : l'UEFA lève la limite de public dans les stades, feu vert pour 5 changements à l'Euro

►►► À lire aussi : Euro 2021 : 30.000 supporters attendus en Russie pour les deux matchs des Diables rouges, 10.000 à Copenhague

►►► À lire aussi : Euro 2020 : "Le scénario du huis clos n'est pas sur la table" affirme l'UEFA

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK