Euro 2020 : 9/9 pour les Pays-Bas, vainqueurs d'une Macédoine du Nord accrocheuse puis dépassée

La Macédoine du Nord aura tenu 45 minutes ! Opposé aux Pays-Bas, le petit poucet des Balkans a longtemps tenu tête à l'ogre batave, se procurant même de très grosses occasions par l'éternel Goran Pandev (un but annulé et un hors-jeu) avant de céder une première fois sur un but de Depay avant la demi-heure puis suite à un doublé de Wijnaldum après l'entracte.

Dénouement cruel donc pour les Lions Rouges, qui n'ont pas démérité loin de là, mais qui quittent l'Euro avec zéro point dans leur besace. Pour les Oranje, incisifs par intermittences ce lundi soir, la mission est accomplie puisque le 9/9 est dans la poche. Cap désormais sur les 8e de finale ! 

►►► À lire aussi : Euro 2020 : victoire et qualification de l’Autriche face à l’Ukraine

Le résumé d'un match juteux des Oranje :

Même si pour la Macédoine du Nord et son zéro pointé, les carottes sont (quasi) cuites, Pandev et compagnie veulent prouver qu’ils ne sont pas qu’une victime expiatoire. Pourtant ce sont les Oranje qui se montrent sanguins d’entrée. Gravenberch tente, par exemple, sa chance de loin mais fait chou blanc.

Côté macédonien, on défend en rang d’oignon et on tente de gicler vers l’avant. Et ça marche ! Parfaitement lancé dans le dos de la défense batave, Pandev crucifie Stekelenburg d’un plat du pied sécurité. Malheureusement, le dinosaure des Balkans est très vite signalé hors-jeu. C’était tout juste…

Memphis, ça bataille

Et tout doucement, on sent que le travail de sape de la Macédoine porte ses fruits. Nouvelle incartade des Lions rouges dans la moitié de terrain oranje. Pandev, encore lui, envoie une patate monstrueuse depuis l’extérieur de la surface, qui vient s’écraser sur le poteau. Pas de chance ! 

Surtout que l’inusable captain’ macédonien se mue en héros malheureux dans la foulée. Fauché en phase offensive ( y avait-il faute ?), il permet aux Néerlandais de filer en contre-attaque. Malen joue parfaitement le coup et sert Depay sur un plateau. Le futur blaugrana ne se évidemment pas prier et place les Oranje aux commandes.

La fin des haricots pour la Macédoine ? Cela en a tout l’air, on le sent, Pandev et sa horde ont pris un coup sur la cafetière. Ni la frappe d’Ademi, ni la tête de Muslui ne d’ailleurs font mouche. Et côté néerlandais, c’est encore Depay qui tente de secouer le cocotier mais sa chevauchée individuelle est tuée dans l’oeuf. Rideau après 45 minutes où il aurait fallu un zeste de réussite en plus aux Macédoniens pour prendre l’avance.

Pas de bol pour la Macédoine...

Fidèles à leur fin de 1e mi-temps, les Pays-Bas appuient sur le champignon d’entrée de jeu mais la tête, sur corner, de De Ligt est déviée en catastrophe par Trickovski sur sa ligne. Mais cela n’est que partie remise puisque ces Oranje ont visiblement la pêche : l’insaisissable Depay rentre dans la surface et permet à Wijnaldum de planter le but du K.O, c’est 0-2.

Un Wijnaldum qui pousse décidément la Macédoine dans les orties en inscrivant le 0-3 sept petites minutes plus tard. Le futur blaugrana (lui aussi) est à la retombée d’un ballon mal détourné par Dimitrievski. Les Pays-Bas s’envolent, la Macédoine n’a pas de bol et Barcelone se frotte les mains.

La fin de match ne sera finalement qu'une promenade de santé pour les Oranje qui ramèneront leur fraise à plusieurs reprises dans la surface macédonienne mais qui se heurteront à chaque fois à un poison nommé Dimitrievski. La Macédoine tente, elle, de mettre du beurre dans ses épinards mais le but de Churlinov est lui aussi annulé.

0-3 score final donc et un 9/9 sérieux pour les Pays-Bas. Côté macédonien, on quitte l'Euro la tête haute, malgré cette 3e défaite en trois matches.
 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK