Diables Rouges, Axel Witsel : l'impossible pari est gagné

Il faut 9 mois pour faire un enfant, mais seulement 5 pour un miracle, en tout cas lorsqu'on s'appelle Axel Witsel

Entre sa sortie douloureuse du terrain de Leipzig le 9 janvier et sa montée au jeu sur celui du Parken Stadium de Copenhague, prévue le 17 juin prochain, le milieu de terrain de Dortmund et des Diables Rouges aura battu des records de vitesse. Une rupture du tendon d'Achille, une opération rapide, puis surtout une revalidation supersonique chez Lieven Maesschalck. Et le voici aujourd'hui qui entre dans les plans de Roberto Martinez pour le 2e match de la phase de poules de cet Euro tant espéré. Incroyable !?

"Jeudi, 11 millions de Belges croiront aux miracles, dorénavant, nous confie Thierry, le papa. Au départ, il était prévu qu'Axel reprenne du temps de jeu contre la Finlande. Mais ça se passe si bien à l'entraînement que le sélectionneur a voulu anticiper le retour d'Axel. Et probablement Lieven Maesschalck et le Docteur Declercq ont donné le feu vert médical. S'il reprend jeudi, ce n'est pas parce que l'équipe a besoin de lui pour battre les Danois, bien sûr, mais parce qu'Axel a surtout besoin de temps de jeu pour retrouver le rythme. C'est en 1/8e, en 1/4, etc...qu'il sera vraiment utile à l'équipe".

Pourtant, quelques jours après cette grave blessure, tous les avis convergeaient: Euro définitivement compromis pour notre N6, une telle blessure coûte 6 à 8 mois minimum. Alors est-ce trop vite, trop tôt ? Y a-t-il un risque de rechute ou de nouvelle blessure ?

Thierry Witsel, ancien international de futsal, rassure :"D'abord l'opération a été parfaitement réussie, et à toutes les étapes de la revalidation Lieven a bien vérifié de ne pas brûler les étapes et de consolider les acquis antérieurs. Surtout, à côté du travail de rééducation de son tendon, il a réalisé un gros travail de fond. Et de manière transversale, pour éviter les habituels déséquilibres post-revalidation. Il a préparé son retour comme un joueur prépare sa saison. Axel est plus fit qu'avant, tellement il a travaillé et fait attention à son alimentation".

Allez, Chaloupe, on brûle d'impatience !

Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK