Zinho Vanheusden se prépare pour un duel "crucial" pour la qualification avec les Espoirs

Zinho Vanheusden
Zinho Vanheusden - © BRUNO FAHY - BELGA

Alors que les Diables Rouges s'apprêtent à valider leur ticket pour leur quatrième grand tournoi international consécutif, les Diablotins de Johan Walem sont en délicatesse dans le groupe 9 des qualifications à l'Euro Espoirs 2021. Une victoire jeudi contre la Moldavie à Louvain est impérative pour garder des chances d'être présent dans moins de deux ans en Slovénie et en Hongrie.

Après sa défaite 1-0 contre le Pays de Galles et son partage 0-0 contre la Bosnie-Herzégovine, la Belgique ne compte qu'un seul point au classement. En sachant que seuls les neuf vainqueurs de groupe et les deux meilleurs deuxièmes se qualifient directement à la phase finale, les Diablotins n'ont pratiquement plus droit à l'erreur. Les deux prochaines rencontres contre la Moldavie jeudi et contre l'Allemagne (17 novembre) sont donc capitales. "Il sera crucial de gagner jeudi", se répète Zinho Vanheusden qui avait manqué le dernier Euro cet été en raison d'une blessure au genou. Le défenseur du Standard est concentré sur cet objectif et veut penser match par match. "Quand cette rencontre sera terminée, on pensera à la suivante. Il faut d'abord gagner. Après nos premiers résultats, la qualification n'est pas facile à obtenir. On va tout faire pour y parvenir, nous avons le groupe pour le faire. Le noyau précédent était bien sûr très bon mais nous avons encore de bons joueurs. J'espère que nous sommes sur une pente ascendante comme ce fut le cas lors de la dernière campagne."

Vanheusden a ensuite regardé dans le rétroviseur et parlé du dernier Euro en Italie auquel il n'a pas pu participer. "J'ai suivi mes équipiers, c'est dommage qu'ils n'aient pas pu faire mieux. Je n'y ai plus pensé par la suite car ça n'a aucun sens de regarder vers le passé. Je suis juste content d'être présent maintenant, de revoir les joueurs avec qui j'ai joué l'an dernier et les nouveaux joueurs que j'avais connu en équipes d'âge auparavant. Après cette blessure, j'ai encore besoin de matches pour reprendre le rythme. Je n'ai pas pu effectuer une préparation idéale. Physiquement, tout va bien. Je viens de disputer trois gros matches en une semaine et je vais mieux de semaine en semaine."

Transféré définitivement au Standard depuis l'Inter Milan pour 12,6 millions d'euros, Vanheusden est devenu le transfert entrant le plus cher de l'histoire de la Pro League cet été. "J'avais déjà dit que je désirais rester au Standard. C'était l'option n°1 et c'est celle-là qui s'est concrétisée. Une telle somme engendre sans doute beaucoup d'attentes mais je ne m'en soucie pas. Je me concentre sur ce que disent le coach, le staff et ma famille pour essayer de m'améliorer au fil du temps."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK