Robinho signe à Sivasspor, malgré sa condamnation pour viol

Robinho vers le club de Sivasspor
Robinho vers le club de Sivasspor - © NELSON ALMEIDA - AFP

L'attaquant international brésilien Robinho, récemment condamné en Italie pour viol en réunion, a signé un contrat d'un an et demi avec le club de première division turque de Sivasspor.

Cette arrivée "suscite beaucoup d'enthousiasme sur les réseaux sociaux, chez les fans et dans la presse", s'est réjoui mardi Mecnun Otyakmaz, le dirigeant de Sivasspor, actuel 8e du championnat de Turquie, lors de la cérémonie de signature du contrat.

Robinho, 33 ans, qui avait précédemment évolué avec l'AC Milan et le Real Madrid, jouait depuis deux saisons avec le club brésilien de l'Atletico Mineiro.

"Ce transfert met le football turc au coeur de l'actualité mondiale. Nous essayons de faire les choses correctement", a ajouté le dirigeant, quelques heures après que Robinho a passé sa visite médicale.

Sivasspor n'a fait aucune allusion à la récente condamnation par contumace à neuf ans de prison, prononcée en novembre dernier par un tribunal italien, du joueur brésilien pour des faits de viol en réunion remontant à 2013, du temps où il jouait pour l'AC Milan.

Robinho, qui s'est dit innocent, a interjeté appel. Deux niveaux d'appel sont encore possibles avant une éventuelle procédure d'extradition contre le joueur.

"Je connais la Super Lig (le championnat turc, ndlr). Beaucoup de footballeurs brésiliens sont déjà venus jouer ici, et oui, maintenant, Robinho est là aussi", a pour sa part déclaré le joueur, parlant de lui à la troisième personne.

Le joueur brésilien dit avoir pris conseil auprès d'anciennes stars brésiliennes, Cicinho et Roberto Carlos, qui ont par le passé joué et dirigé le club de Sivasspor. "Ils m'ont dit que c'était un bon club et que les fans étaient supers", a-t-il expliqué.

Cette décision illustre néanmoins la fin de carrière terne que connaît Robinho, star précoce du "Jogo Bonito", dont les performances sportives ont pâti de son irrégularité sur le terrain et de blessures, ainsi que de troubles avec la justice.

En plus de l'AC Milan, l'attaquant aux 100 sélections avec le Brésil a notamment évolué à Santos (2002-2005, puis 2010) au Real Madrid (2005-2008), et à Manchester City (2008-2010), où il avait été un des premiers joueurs à qui le club avait fait un pont d'or, avec un transfert de 32,5 millions de livres (40 M EUR selon les taux de l'époque). Il avait également effectué un passage en Chine, au Guangzhou Evergrande (2015-2016).

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK