Zlatan Ibrahimovic n'est pas retourné à Milan "pour être la mascotte"

A 38 ans, Zlatan Ibrahimovic est de retour à l'AC Milan, où il s'est engagé jusqu'au terme de la saison, avec une option pour une année supplémentaire. "Je ne suis pas venu pour être la mascotte. Je sais ce que je dois faire, Zlatan est encore là", a prévenu le Suédois vendredi lors de sa présentation.

Ibrahimovic était libre après la fin de son aventure avec les Los Angeles Galaxy. "A 38 ans, j'ai reçu plus de propositions que quand j'en avais 20", a raconté l'attaquant. "Je cherchais une dernière poussée d'adrénaline pour donner encore le maximum. Ce n'était pas un choix difficile. Quand j'ai quitté l'AC Milan (pour le PSG en 2012, ndlr), je ne voulais pas partir, c'était une décision de la société. Il y avait la possibilité de revenir plus tôt, mais après la blessure je ne me sentais pas encore prêt. Je suis aller aux Etats-Unis pour me sentir vivant. Et après deux ans en MLS, je me sens plus que vivant: je suis prêt pour Milan."

Ibrahimovic ne compte pas attendre très longtemps avant de remonter sur la pelouse. "Je suis prêt, j'espère déjà jouer aujourd'hui le petit match à Milanello. Toucher le ballon me manque, mais je n'en pas non plus tellement besoin. Je ne suis pas venu pour être la mascotte du Diable. Je sais ce que je dois faire, Zlatan est encore là."

Le Suédois débarque à San Siro alors que les 'Rossoneri' vivent une saison très difficile. Onzièmes de la Serie A avec 21 points, la moitié des leaders, l'Inter et la Juventus, ils restent sur une défaite 5-0 contre l'Atalanta. "Il faut travailler beaucoup, dur et fort. Il faut souffrir. Celui qui ne sait pas souffrir, ne peut pas donner le maximum. Je serai toujours plus méchant, j'attends beaucoup aussi de mes équipiers. J'ai vu les résultats de Milan, mais je ne sais pas ce qui n'a pas marché. Je veux aider et améliorer la situation", a conclu Ibrahimovic.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK