Vers une Serie A 2017-2018 avec plus de suspense ?

Vers une Serie A 2017-2018 avec plus de suspens ?
5 images
Vers une Serie A 2017-2018 avec plus de suspens ? - © Tous droits réservés

Depuis maintenant 6 ans, le Calcio est dominé par une Juventus qui rafle tout sur son passage en Italie. Après sa relégation en Serie B il y a 11 ans jour pour jour, la Vieille Dame a renaît de ses cendres à tel point que le championnat semble bel et bien plié avant son commencement.
Mais cette année, il pourrait y avoir plus de suspense que prévu. Les récents transferts des opposants aux Bianconeri en attestent : la Juve est l’ennemi public et ses rivaux feront tout pour la destituer de son trône.
 

Le mercato hyperactif de l’AC Milan

Après plus de 30 ans sous l’ère Silvio Berlusconi, le club italien de l’AC Milan est devenu la propriété d’investisseurs chinois (Li Yonghong en tête de file) en avril dernier pour la somme de 740 millions d’euros. Moqué par bon nombre de supporters, surnommant le club lombard "FC China", ce rachat semble devenir une aubaine pour les fans milanais qui voient en l’argent chinois une façon de créer une toute nouvelle équipe.

C’est d’ailleurs ce qui se passe actuellement avec un mercato sur les chapeaux de roue du club milanais : arrivées de Mateo Musacchio (Villarreal), Ricardo Rodriguez (Wolfsburg), Andre Silva (Porto) et d’Hakan Calhanoglu (Leverkusen) pour ne citer qu’eux, fin du feuilleton Donnaruma qui finalement s’engage pour cinq années supplémentaires avec le club et maintenant voilà que l’un des (si pas le meilleur) défenseur du monde, en la personne de Leonardo Bonucci, serait sur le point d’être arraché à la Juventus de Turin. L’ex-anderlechtois Lucas Biglia est aussi sur les tablettes des Lombards.

Le Milan nous refait-il le coup de 2002 où la forte activité du club sur le marché des transferts avait changé la donne ? Seuls les futurs matches du club répondront à cette question. Le football est une question de cycle et les Rossoneri semblent s’être embarqués dans un nouveau tournant de leur histoire.

L'AS Rome perd trois titulaires ainsi que son coach

Le mercato de l’équipe de la capitale italienne est principalement marqué par des départs. Outre la retraite du mythique capitaine Francesco Totti, le premier en date est celui du coach Luciano Spalleti, entraîneur de l’AS Rome de 2005 à 2009.

Trois joueurs, et non des moindres, ont aussi fait leur valise. Il s’agit du milieu défensif Leandro Paredes au Zenit, D’Antonio Rudiger transféré à Chelsea pour la coquette somme de 35M€ et de l’Egyptien Mohamed Salah pour Liverpool. Notre Diable Radja Nainggolan semblerait également être sur le départ, désiré par Manchester United ou encore par l’Inter de Milan.

Au niveau des arrivées, le Français Maxime Gonalons (OL) est venu pour renforcer le milieu de terrain romain. Récemment, Sky Sport annonçait que l’AS Rome a enclenché des contacts avec Ryad Mahrez afin de palier le départ de Salah.

Pas sûr qu’avec de telles pertes que le club romain puisse rivaliser avec les autres clubs stars italiens et de nouveau terminer à la deuxième place du classement comme la saison passée.

Rien ne semble bouger à Naples et l’Inter

Les deux clubs les plus détestés des turinois ne semblent pas réaliser une période estivale de folie.

Du côté du Napoli on note l’arrivée de l’ex-ailier bordelais Adam Ounas pour 10 millions d’euros. Déjà approché par le club l’été dernier, le joueur de 20 ans file donc enfin dans le club de Maurizio Sarri.

Pour l’Inter, même histoire : on note comme seul transfert actuel l’ancien capitaine de la Fiorentina Borja Valero pour une période de trois ans. Par contre, les Nerazzuri semblent préparer un véritable décrassage : Ivan Perisic courtisé par ManU est sur le départ, tout comme Nagatomo, Biabiany, Palacio, Jovetic ou encore Brozovic qui n’entreraient pas dans les plans du nouveau coach Spalleti.

Il est fort probable que l’Inter nous fasse un coup à la sauce milanaise et profite de ces nombreuses ventes pour réaliser des achats de dernière minute.

Quoi qu’il en soit, ce mercato réserve encore pleins de surprises pour tous les Tifosi qui suivent le championnat italien chaque weekend. Des nouvelles recrues pourraient encore arriver dans les 20 clubs du Calcio. En espérant voir pour cette saison 2017-2018 plus de suspense que la saison dernière avec la renaissance d’un club comme l’AC Milan ou le plaisir de voir un petit club s’imposer face aux grands, à l’image de l’Hellas Verone en 2014.

Newsletter sport

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir