Un assist de Mertens ne suffit pas à Naples, 10e match sans gagner pour Nainggolan

Dries Mertens, passeur décisisf
Dries Mertens, passeur décisisf - © TIZIANA FABI - AFP

Après avoir enchaîné trois victoires consécutives toutes compétitions confondues, le Napoli a retrouvé ses tristes habitudes dans cette saison 2019-2020 en s’inclinant 2-3 devant son public face à Lecce lors de la 23e journée de Serie A. Monté à la mi-temps, Dries Mertens jouait son deuxième match depuis son retour de blessure. Après avoir marqué la semaine dernière face à la Sampdoria, le Diable rouge a délivré une passe décisive, la 5e de sa saison, à Arkadiusz Milik (48e).

Le Polonais avait alors réduit l’écart après que Gianluca Lapadula ait donné l’avantage à Lecce (29e). L’ancien attaquant de l’AC Milan ne s’est d’ailleurs pas arrêté là et a de nouveau trouvé le chemin du but à l’heure de jeu (61e). Le capitaine Marco Mancosu s’est quant à lui chargé d'augmenter l'avance des 'Salentini' à la 82e. Un but bien utile puisque José Callejon a réduit l'écart dans les arrêts de jeu de la rencontre

Battu, Naples reste bloqué à la 11e place avec 30 points et perd du terrain sur ses adversaires dans la course à l’Europa League. Lecce est lui 17e avec 22 points et marque des points importants dans la lutte pour le maintien.

A la même heure, Radja Nainggolan et Cagliari se sont inclinés 1-0 face au Genoa. Capitaine, le 'Ninja' a disputé toute la rencontre. Dans une mauvaise spirale, les Sardes ont enchaîné un 10e match sans victoire (9 en Serie A). Ils occupent actuellement la 10e place avec 32 points, à la 2 longueurs de Vérone et de sa 6e place.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK