Le Corriere dello Sport tente de justifier sa Une polémique avec Lukaku et Smalling

Romelu Lukaku de nouveau confronté au racisme avec la une polémique d'un journal italien
Romelu Lukaku de nouveau confronté au racisme avec la une polémique d'un journal italien - © Tous droits réservés

Le journal italien "Corriere dello Sport" a créé la polémique jeudi avec sa Une présentant des photos de Romelu Lukaku (Inter Milan) et Chris Smalling (AS Rome), avec la mention 'Black Friday', censée préfacer le duel entre l’Inter et la Roma, qui ouvrira vendredi la 15e journée de Serie A. Les réseaux sociaux se sont emballés alors que plusieurs clubs ont condamné le titre du journal.

Ivan Zazzaroni, directeur de la rédaction du quotidien romain a réagi dans un édito à la suite : "Black Friday pour qui veut et peut le comprendre était seulement l’éloge de la différence, la fierté de la différence, la magnifique richesse de la différence. Un titre innocent […] a été transformé en du poisson par ceux qui en ont dans le corps."

L’AS Rome, l’AC Milan et l’Inter Milan font partie de ceux qui ont condamné l’utilisation du terme Black Friday : "Le football est passion, culture et fraternité. Nous sommes et serons toujours opposés à toute forme de discrimination", a tweeté l’Inter jeudi matin. L’AC Milan y est aussi allé de son tweet : "Une telle ignorance du racisme est totalement inacceptable. Nous ne resterons pas silencieux sur le sujet."

Paulo Fonseca, entraîneur de l’AS Rome a aussi réagi : "Ce ne sont pas des paroles heureuses, quand on parle de ces thèmes on doit faire très attention. Mais je suis certain que derrière il n’y avait pas de mauvaises intentions."

Depuis son arrivée en Italie l’été dernier, Romelu Lukaku s’est retrouvé mêlé à plusieurs affaires de racisme bien malgré lui. Il donne la meilleure des réponses à ces actes inacceptable sur le terrain (onze buts et deux passes décisives toutes compétitions confondues).

 

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK