Retour à l'expéditeur pour Saelemaekers et Nainggolan ?

Retour à l'expéditeur pour Saelemaekers et Nainggolan ?
Retour à l'expéditeur pour Saelemaekers et Nainggolan ? - © Tous droits réservés

Premières conséquences financières de la crise du Covid 19 ou simplement tentative d’obtenir le meilleur prix pour un joueur ? Seuls les principaux acteurs des dossiers le savent. Mais Alexis Saelemaekers et Radja Nainggolan ne prolongeront peut-être pas leur séjour à l’AC Milan et à Cagliari au-delà de la durée de leur prêt. Explications.

Milan veut renégocier

L’option d’achat du jeune bruxellois est conditionnée par son temps de jeu. Et avec 33 minutes au compteur en trois apparitions, Saelemaekers n’a pas vraiment eu l’occasion de s’exprimer et de convaincre l’AC de débourser les 3,5 millions € initialement prévus. Le club milanais ne serait pas contre un transfert définitif, mais il espère revoir le montant à la baisse, avance la Gazzetta dello Sport. Vu sa situation financière, Anderlecht a besoin d’argent mais on l’imagine mal brader son joueur. Quitte à le voir revenir à Bruxelles en juin ?

Nainggolan trop cher pour Cagliari

Saelemaekers pourrait croiser Radja Nainggolan dans la zone de transit de l’Aeroporto Milan-Malpense. Le médian, prêté à Cagliari par l’Inter pour une saison, est dans une situation légèrement différente. Le Ninja a rejoint la Sardaigne pour être proche de sa femme, gravement malade.

"Si Radja veut rester, on peut essayer mais il y a peu de chance qu’il soit avec nous la saison prochaine", déclare Tommaso Giulini, président de la formation sarde, au Corriere dello Sport, propos relayés par Het Nieuwsblad.

Cagliari peut acheter l’ex-diable rouge pour 15 millions mais ne serait pas en mesure de lui offrir le même contrat que chez les Nerazzuri (4 millions € par an).

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK