Parme saura le 15 avril s'il finit la saison

"D'ici au 15 avril nous devrions pouvoir dire si nous estimons que Parme peut finir la saison", a en effet dit en conférence de presse Alberto Guiotto, un des deux comptables nommés jeudi par le tribunal de Parme.

Les deux administrateurs judiciaires ont commencé leur travail "dans une urgence fondamentale: permettre à Parme de jouer dimanche contre le Torino, pour la 28e journée de Serie A", a expliqué M. Guiotto.

La Ligue italienne de football (Lega) a confirmé par écrit qu'elle allait débloquer 5 millions d'euros pour les dépenses de fonctionnement, mais "nous ne savons pas si cela suffira", a-t-il ajouté.

Les administrateurs judiciaires ont été nommés "pour éviter que les créditeurs ne soient plus gravement lésés", leur mission étant de "mener Parme jusqu'au dernier match de la saison", a expliqué Angelo Anedda, le second administrateur judiciaire.

Le but sera alors de vendre le club au plus offrant, "l'enchère pourrait commencer à mi-mai, avant fin mai nous espérons avoir de sérieux acquéreurs", a ajouté M. Anedda.

Pour éviter de perdre son numéro d'inscription à la Fédération, Parme doit déjà régler la dette des salaires des joueurs, non versés depuis sept mois, évaluée à 63 millions d'eyros, sur une dette totale brute de 218 millions.

Cette dette pourrait être réduite en négociant avec les joueurs. "Notre volonté est que ce club conserve son titre sportif", a expliqué l'entraîneur, Roberto Donadoni. "Au point où nous en sommes ce n'est pas une question d'argent. Nous sommes prêts à encore quelques sacrifices".

Parme est dernier de Serie A et sera relégué en Serie B, voire en Serie D (4e division, championnat amateur) s'il ne parvient pas à résorber sa dette.

 

Belga

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK