Parme, en vente, sera pénalisé pour retard dans les salaires

Parme, dernier du Championnat d'Italie, est "certain" de recevoir "des points de pénalisation, mais le club essaiera auprès de toutes les juridictions de les réduire au maximum", est-il écrit dans le communiqué officiel du club.

Ces retards de salaires sont dus à "un manque momentané de liquidités" mais la "viabilité de l'entreprise n'est absolument pas en cause", poursuit le communiqué.

Le club s'était vu refuser en fin de saison dernière la participation à l'Europa League à cause de sa santé financière précaire.

Parme fait état de "nombreuses manifestations d'intérêts de la part d'investisseurs italiens et étrangers" pour racheter les "Ducs", et précise que des "négociations concrètes" ont été entamées avec l'un d'entre eux, sans donner de nom.

Ces négociations devaient se clore avant le 10 novembre mais ont été prolongées. Le club s'attendait à ce que le nouvel acquéreur règle les échéances du 15 novembre.

Il a donc fallu "dans un délai très court" trouver les fonds nécessaires au règlement des impayés, explique le club.

AFP

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK