Naples et l'Inter, sans Mertens ni Nainggolan, tranquillement en quarts de la Coupe d'Italie

La joie des Napolitains
La joie des Napolitains - © ALBERTO PIZZOLI - AFP

Naples et l'Inter Milan se sont facilement qualifiés ce dimanche pour les quarts de finale de la Coupe d'Italie, où ils ont rejoint plusieurs gros calibres du football italien comme la Juventus Turin ou l'AC Milan.

L'Inter avait le match le plus facile sur le papier avec la réception de Benevento, une équipe de Serie B.

Le contexte était tout de même particulier puisque l'Inter purgeait dimanche le premier des deux matches à huis-clos infligés après les cris racistes tombés des tribunes de San Siro fin décembre à l'encontre du défenseur de Naples Kalidou Koulibaly.

"Sans public, ça n'est pas un vrai match. Le spectacle n'en est pas un quand le stade est vide", a regretté l'entraîneur milanais Luciano Spalletti.

Malgré l'absence de supporters, ses joueurs ont facilement écarté Benevento en s'imposant 6-2, avec notamment des doublés de Candreva et Martinez. Radja Nainggolan est resté sur le banc durant toute la rencontre.

En quarts de finale, l'Inter affrontera la Lazio Rome, victorieuse samedi de Novara (Serie C).

Naples de son côté a battu Sassuolo 2-0, sans briller particulièrement mais sans trembler non plus. Les buts napolitains ont été inscrits par Milik et Fabian Ruiz. Dries Mertens ne faisait pas partie du noyau.

Pour une place dans le dernier carré, l'équipe de Carlo Ancelotti retrouvera l'AC Milan, qui a eu besoin d'attendre la prolongation pour écarter samedi la Sampdoria Gênes (2-0).

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK