La Roma renoue avec la victoire après quatre nuls

L'ex-attaquant vedette de la Roma et désormais entraîneur de la Fiorentina, Vincenzo Montella, aurait sûrement voulu être le premier à infliger une défaite à l'équipe de Rudi Garcia cette saison. Ce sera partie remise.

Les Romains imposaient d'entrée un rythme d'enfer aux Florentins et le Brésilien Maicon ouvrait la marque dès la 7e minute. Le latéral droit débordait sur le côté droit et adressait un centre à Gervinho. L'attaquant ivoirien, auteur d'un début de match époustouflant, s'offrait un slalom côté gauche, s'appuyait sur Florenzi qui servait... Maicon, venu conclure l'action du droit dans la surface.

Les Romains maintenaient la pression et se procuraient trois nouvelles occasions entre la 10e et la 12e minutes par Florenzi, De Rossi et Pjanic, avant de baisser le pied à l'approche de la demi-heure de jeu.

La Fiorentina en profitait et le milieu de terrain péruvien Vargas égalisait (29) d'une frappe surpuissante après un centre en retrait du Serbe Tomovic.

Après un début de seconde période laborieux, la Roma prenait d'assaut la surface adverse, mais Neto repoussait les frappes de Gervinho (57), Ljajic (61) et le poteau celle de Maicon (62).

Mais à la 67e minute, la Viola finissait par plier. Mattia Destro, entré en jeu quelques minutes auparavant, reprenait au premier poteau un centre de l'intenable Gervinho.

Tout un symbole pour le jeune attaquant de 22 ans, de retour après une absence de plus de six mois en raison d'une blessure à un genou. Son dernier match officiel avec la Roma remontait à la finale de la Coupe d'Italie, perdue contre la Lazio le 26 mai.

Dans le temps additionnel, le meilleur buteur de Serie A Giuseppe Rossi, plutôt discret dans ce match, avait l'occasion d'égaliser, mais Castan lui subtilisait le ballon d'un superbe tacle.

Grâce à ce succès la Roma maintient son retard de trois points sur la Juventus, victorieuse à Bologne vendredi (2-0), et distance Naples de cinq longueurs après le nul concédé par les hommes de Benitez face à l'Udinese (3-3).

La Fiorentina reste à la 5e place, à égalité de points avec l'Inter qui reçoit Parme en clôture de la journée (19h45 GMT).

jde/sk

 

 

 

 

 

 

 


AFP

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK