Italie: Le "coming out" déconseillé

Italie: Le "coming out" déconseillé
Italie: Le "coming out" déconseillé - © Tous droits réservés

Le président du syndicat italien des footballeurs professionnels (AIC), Damiano Tommasi, a déclaré mardi qu'il déconseillait aux joueurs homosexuels de révéler leur orientation sexuelle.

"Cela ne doit pas être encouragé. Le fait d'être identifié, ou pointé du doigt, comme 'quelqu'un qui l'est', peu importe votre profession, que vous soyez journaliste, footballeur ou homme politique, je ne crois pas que ce soit recommandable", a déclaré M. Tommasi lors d'une émission de télévision.

"L'homosexualité est toujours un tabou dans le football, car il y existe une cohabitation (entre collègues) différente des autres professions", a-t-il poursuivi, soulignant que dans "(son) environnement, la moindre chose qui sort, et qui n'est pas conventionnel, devient un boomerang".

"Exprimer votre préférence sexuelle est difficile dans n'importe quel environnement professionnel et encore plus pour les footballeurs, qui partagent les vestiaires, et donc, leur intimité avec les autres", a ajouté M. Tommasi, expliquant que cela pourrait "créer une gêne" dans un sport "où l'on se déshabille", ce qui n'est pas le cas dans les autres professions. "Je ne pense pas que, dans le football, les joueurs ont peur de faire leur coming out, mais plutôt qu'ils ne le font pas pour des raisons personnels", a expliqué le président de l'AIC.

"Je ne pense pas qu'il y ait une obligation à exprimer ses préférences sexuelles pour travailler et vivre en paix", a ajouté l'ancien international. L'ex-milieu de terrain de l'AS Rome a indiqué qu'il n'avait jamais rencontré de footballeur homosexuel, ou alors, sans "connaître leurs dispositions homosexuelles".

Dans une interview accordée en mai au magazine allemand Bunte, Philipp Lahm, capitaine de l'équipe d'Allemagne et vedette du Bayern Munich, avait aussi déconseillé aux joueurs professionnels homosexuels de révéler leur préférence car cela les "exposerait à des commentaires injurieux".

AFP

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK