Lukaku ponctue la remontée de l'Inter, vainqueur d'un derby milanais spectaculaire

Romelu Lukaku
6 images
Romelu Lukaku - © MARCO BERTORELLO - AFP

La soirée avait très mal commencé mais l’Inter est parvenu à empocher le derby milanais en s’imposant 4-2 face à ses rivaux de l’AC Milan dimanche soir à l’occasion de la 23e journée de Serie A. Menés 0-2 à la pause, les Nerazzurri' ont complètement renversé la rencontre en deuxième mi-temps et ont terminé le travail en fin de match avec le but de Romelu Lukaku, auteur de son 17e but en Serie A cette saison.

Un succès qui n’est pas seulement important pour la symbolique mais également sur le plan mathématique. Les Interistes profitent en effet de la défaite de la Juventus pour revenir à sa hauteur à la première position avec 54 points, un de plus que la Lazio, 3e et prochain adversaire de l’Inter. Alors que Lukaku a disputé toute la rencontre, Alexis Saelemaekers est resté sur le banc.

 

Pour décrocher les trois points, l’équipe d’Antonio Conte a dû faire preuve d’une grande force de caractère. L’AC Milan a réalisé une excellente première période. Alors que Romlelu Lukaku était bien muselé, les Rossoneri' ont pris d’assaut le but interiste. Après un poteau de Calhanoglu (8e), Milan est parvenu à débloquer le marquoir. Ante Rebic a ainsi fait 0-1 sur un assist de Zlatan Ibrahimovic (40e) avant que le Suédois ne marque lui-même face à ses anciennes couleurs (45e+1).

On pensait alors l’Inter complètement sonné mais le discours d’Antonio Conte à la pause à vraisemblablement reboosté ses troupes. Moins de dix minutes en deuxième période et le score était déjà de 2-2. Le tout grâce à une superbe reprise de volée de Marcelo Brozovic (51e) et une frappe bien ajustée de Matias Vecino (54e).

Déconcerté et peu inspiré, l’AC Milan a fini par craquer une troisième fois sur un coup de tête de Stefan De Vrij (70e). La remontée était complétée pour les Nerazzurri' mais le match pas encore terminé. Les 20 dernières minutes ont tenu toutes leurs promesses avec une frappe sur la barre de Christian Eriksen (80e) et face à face manqué de Nicolò  Barella côté interiste (89e) et un tir sur le poteau de d’Ibrahimovic pour l’AC Milan (90e). Le dernier mot de la rencontre est cependant revenu à Lukaku, à la base et à la finition du 4e but des siens avec un coup de tête magistral (90e+3).

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK